Aller au contenu principal

Un peu de légèreté

Après les attentats du 13 novembre, un hiver très peu ensoleillé, un printemps marqué par les inondations et les mouvements sociaux, les Français semblent avoir vécu l'Euro 2016 comme une parenthèse festive plus que bienvenue. Avant le début de la finale, la compétition était déjà qualifiée de réussite pour la France. « Les Français avaient besoin de se retrouver », commentait François Hollande, dimanche dans le JDD, poursuivant, lucide, « même si la vie reprendra son cours après ». « Il y avait un besoin de se retrouver dans la joie, se retrouver ensemble ». Selon le Centre de droit et d'économie du sport interrogé par Le Nouvel Obs, l'influence de l'Euro 2016 sur l'économie française supérieure à 1,266 milliard d'euros. Plus d'étrangers que prévu auraient fait le déplacement en France, ce qui est bon pour les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, à la peine depuis plusieurs mois. Les villes de Province en auraient plus profité que Paris. Autre effet difficile à chiffrer, mais déjà palpable : celui des Bleus sur le moral des Français. Comment une équipe de jeunes offensifs, souriants, ayant visiblement un bon esprit a-telle redonné le sourire aux Français volontiers râleurs, et ayant tendance à se dévaloriser depuis plusieurs années ? La victoire de la France sur l'Allemagne en demi-finale et l'euphorie qui s'en est suivie dans la population (comme une réminiscence de la Coupe du monde de 1998) dépassait le simple enjeu du football. Comme si la France effaçait ainsi un peu de son complexe d'infériorité face à l'Allemagne. Finalement, le moral des Français, mais aussi des entreprises, tient parfois à peu de chose. Un évènement rassembleur ou un engouement vers un objectif commun. Chefs d'entreprise et gouvernement pourraient avoir un but partagé pour la rentrée prochaine, croître grâce à la conquête de nouveaux marchés à l'étranger et ainsi reconquérir des parts de marché au détriment de nos voisins allemands, qui occupent bien le terrain. L'équipe de France à l'export doit s'entraîner tout l'été pour être prête. @NathalieMarcha4

@NathalieMarcha4

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio