Aller au contenu principal
Font Size

[Edito] Tendance à la frugalité ?

Huit semaines de confinement ont conduit les Français à se recentrer sur leurs besoins vitaux (manger, dormir, prendre soin de soi). Le fait d’avoir consommé moins pendant cette période les conduira-t-il à une certaine frugalité ? C’est à cette question que tente de répondre une récente enquête du Crédoc. Le centre de recherche rappelle que cette tendance n’est pas nouvelle. En juin 2019, déjà, 65 % des Français étaient d’accord avec le fait qu’il n’est pas tolérable que des articles encore utilisables soient jetés en grande quantité et 44 % affirmaient être totalement en accord avec le fait de mener une vie simple et de ne pas acheter d’articles qui ne sont pas nécessaires. En avril 2020, en plein confinement, 60 % des consommateurs déclaraient avoir l’impression de faire des économies en consommant moins (soit +15 points en six ans). Le désir de mieux consommer passe par l’assiette avec moins de viande, mais davantage de légumineuses et de produits issus de l’agriculture biologique, analyse le Crédoc. Et le critère de l’achat local est au plus haut (avec 75 % de consommateurs déclarant être fortement incités par ce critère, contre 54 % en 2008). Pour analyser ce phénomène de frugalité, le Crédoc a construit un indice de « simplicité volontaire » et l’a croisé avec l’intensité du bonheur. Et « la corrélation est significative », nous apprend-il. Parmi les Français les plus enclins à la simplicité volontaire est identifié un groupe de « consommateurs matures », catégorie dans laquelle on retrouve les plus riches. Ce qui, selon le Crédoc, pose la question de la déconsommation qui constituerait le nouveau luxe de la période post-Covid-19. À la rentrée de septembre, il va être intéressant d’observer ce phénomène de près, avec les premières retombées de la crise économique. Mais d’ores et déjà, cette tendance doit être intégrée dans le processus d’innovation des entreprises. Finies les gammes à rallonge avec des nouveautés mineures. Pour attirer des Français soucieux de maîtriser leur consommation, il faudra désormais afficher lisiblement des « plus » santé, environnementaux, le tout à un juste prix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio