Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Réformes laitières : prix en baisse

Gros bovins : Dans un contexte de demande mesurée de la part des abattoirs, deux orientations se dessinent sur les cours des bovins de boucherie en ce début de semaine. À la faveur de sorties modestes et peu évolutives, les tarifs des femelles allaitantes restent stables. En femelles laitières, en revanche, les prix sont sous pression, conséquence d’effectifs plus développés sur les marchés depuis quelques semaines. Pour ce qui est des jeunes bovins, la tendance baissière persiste, en raison de la faiblesse des débouchés.

Veaux : Les tendances sont variables en petits veaux de races mixtes et laitières. Tandis que les effectifs restreints sur certains marchés permettent aux cours de rester fermes, sur d’autres, la sélectivité des intégrateurs à l’achat entraîne des corrections tarifaires pour les sujets de moindre qualité. En croisés, les disponibilités limitées soutiennent les prix qui plafonnent néanmoins.

Ovins : La hausse des cours se confirme en agneaux de boucherie. L’offre se développe mais couvre avec difficulté la demande, pour sa part, de plus en plus soutenue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Gros bovins : chute des abattages

En mars, les abattages français de gros bovins se sont repliés de 5,7 % en têtes et de 3,3 % en poids en comparaison à l…

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
Variations des effectifs de vaches des principaux produtions de l'UE
Recul de la production de l’UE en 2020
Les perspectives restent moroses sur le marché européen de la viande bovine. Pâtissant du recul des cours et des effectifs, la…
 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

 © Jean-Pierre Bazard
Porc : +12 % pour les exportations de l’UE en 2020

La Commission européenne prévoit une croissance annuelle de 12 % des exportations de viande porcine de l’UE en 2020. En…

Porc : boom des envois américains vers la Chine au 1er trimestre

Au premier trimestre 2020, les importations chinoises de viande fraîche et congelée ont bondi de 177,6 % sur un an…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio