Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

PDT : le commerce est lourd

Les cours de la pomme de terre de conservation ont continué de reculer ces derniers jours, en frais comme à l’industrie, les acheteurs demeurant peu intéressés. Le marché export tourne également au ralenti, la décision de la Russie d’interdire les importations d’origine européenne pesant sur l’activité. Le commerce risque de rester peu actif cette semaine, avec les vacances de février et le temps très doux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Abricots : une production toujours en déclin en 2020

Selon Europêche, la production française d’abricots avoisinera les 93 500 tonnes en 2020, soit une baisse de 29 % par…

Fraise : la production bio recule en Allemagne

Les surfaces de fraises biologiques en Allemagne ont reculé de 60 ha en 2019, relaie Ami en se basant sur les données de…

Un commerce plus dynamique

Légumes : Le niveau encore modéré des volumes d’asperge et de concombre et la bonne demande, à l’…

Légumes : équilibré, sauf en courgette

Légumes : En tomate, une bonne dynamique se confirme, à la faveur du beau temps. Les prix sont…

Une météo moins propice

Légumes : En tomate, le recul des cours se confirme, notamment en grappe, sous l’effet d’une offre…

Fruits et Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : En tomate, le marché est resté sous pression, malgré une demande un peu plus présente, l’offre…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio