Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Pac : la France négocie pour réduire son ardoise

La France négocie avec Bruxelles une révision à la baisse des pénalités qui lui sont imputées pour avoir touché des subventions agricoles indues, dont elle conteste le montant qui atteindrait 1,8 Mde selon Bruxelles. Quel que soit le montant final des sanctions, elles seront à la charge de l’Etat et non à celle des agriculteurs qui auraient pu commettre une erreur de déclaration sur la foi de relevé erroné, a précisé à l’AFP le ministre français Stéphane Le Foll. Pour une partie des amendes, 406 Me  réclamés depuis mars, Paris n’entend pas contester le résultat des arbitrages rendus et honorera l’amende sans discuter, a-t-il assuré. Le différend porte donc sur les années suivantes jusqu’à 2014. Le ministre conteste la base de la pénalité de 1,8 Mde .

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio