Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Mycotoxines dans le maïs : la France demande une dérogation temporaire

Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), la France aurait demandé à la Commission Européenne une dérogation temporaire aux teneurs maximales de mycotoxines dans le maïs et les produits de maïs de la récolte 2013. Selon l’autorité européenne, une augmentation temporaire du taux de trois mycotoxines (déoxynivalénol, zéaralénone et fumonisines) ne devrait pas avoir d’impact significatif sur la santé d’une grande partie de la population. Neammoins pour certaines catégories de la population, l’exposition totale (en incluant d’autres sources alimentaires de mycotoxines) est déjà proche de ce qui est considéré comme un niveau à risque. La Commission européenne va maintenant examiner cet avis scientifique pour décider ou non d’accéder à la demande française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio