Aller au contenu principal

Melon : une production abondante en 2022

La production de melons est annoncée abondante pour l’année 2022. La mise en crise conjoncturelle du fruit est l’une des conséquences de ce surplus de production.

© Benoît Bourgeois

La production de melons est évaluée à la hausse sur un an (+31%) au 1er juillet 2022 d’après une note de conjoncture publiée par Agreste. Elle est chiffrée à 301 000 tonnes. La production de melons devrait augmenter dans le Bassin Sud-Est (+39%). Cette année, elle est évaluée à 170 000 tonnes contre 122 000 en 2021. Ce Bassin devrait produire 47% de la production nationale. Une hausse est aussi annoncée dans le bassin Sud-Ouest. La production est évaluée à 70 000 tonnes, soit 10 000 melons de plus sur un an. Dans le bassin du Centre-Ouest, elle passerait de 42 000 tonnes à 58 000 tonnes sur un an.

Le melon déclaré en crise conjoncturelle

Les fortes chaleurs de mai et de juin ont accéléré le développement et la croissance des melons. Le pic de production a été atteint entre mi-juin et mi-juillet. A cette même période, la moitié des volumes annuels attendus a été récoltée. Ce surplus de production sur le marché intérieur et un télescopage avec les melons importés ont conduit à une baisse des prix. Entre le 20 juin et le 18 juillet, le fruit a été plongé dans une crise conjoncturelle selon l'article L611-4 du code rural. Avec le pont du 14 juillet, les ventes étaient plus fluides et les prix ont de nouveaux progressé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Mis à jour : Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
Combien l’Europe a perdu de bovins et de porcs en un an ?
La décapitalisation du cheptel bovin et la forte tension en production de porc liée à l’envolée de l’aliment et aux contraintes…
Un cas de grippe aviaire dans la zone IGP Volaille du Maine, la situation jugée alarmante
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans un élevage situé dans la zone de Loué. Les scientifiques alertent sur une situation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio