Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Maïs OGM : le conseil constitutionnel saisi par des sénateurs UMP

Des sénateurs UMP ont saisi mardi le Conseil constitutionnel au sujet du texte adopté la veille destiné à sécuriser juridiquement l’interdiction du MON 810 de la firme américaine Monsanto. Les 81 sénateurs UMP à avoir signé ce recours jugent notamment que « la primauté du droit communautaire » et du droit international sur le droit français n’est pas respectée en la matière. Parallèlement, le Conseil d’Etat avait confirmé lundi l’interdiction de cultiver le maïs transgénique MON 810 en France, rejetant le recours des producteurs de maïs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio