Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Les producteurs d’ail face aux importations

L’Association interprofessionnelle de l’ail (Aniail) dénonce la situation de la filière française et les quotas d’importations portant sur l’ail chinois en hausse cette année. « Plus de 12 500 tonnes d’ail chinois vont prochainement inonder le marché communautaire », indique l’interprofession dans un communiqué. Elle s’alarme également d’une production en hausse en Espagne, alors que les stocks semblent déjà élevés. « Actuellement, l’ail espagnol frais se vend 1,7 euro par kilo quand nous, les producteurs français, devons vendre notre ail 2,20 euros par kilo pour au moins couvrir nos frais de production », s’inquiète l’Aniail, qui demande une préférence nationale durant la période de commercialisation d’août à décembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio