Aller au contenu principal

Les marchés au cadran résistent mieux à la crise FCO

La FMBV fait état d'une baisse des apports de 13 % l'an dernier. Ce sont les marchés spécialisés en broutards pour l'export qui souffrent le plus des conséquences de la FCO.

«L’année 2007 a été très difficile pour les marchés aux bestiaux : baisse de la production, épizootie de fièvre catarrhale ovine, normes sanitaires de plus en plus contraignantes, concurrence avec les groupements et le « direct abattoir »… Tous ces éléments ont accentué la baisse des apports », souligne la Fédération des marchés de bétail vif (FMBV), dans le bilan d’activité remis à son AG vendredi dernier à Mauriac (Cantal). 1,6 million d’animaux ont été mis en vente, représentant une baisse de 13 % par rapport à l’année précédente.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio