Aller au contenu principal

Les contradictions du prix du lait

La mise en cause de la légalité de l’accord sur le prix du lait par la DGCCRF, en mai 2008, apparaît de plus en plus comme l’une des principales erreurs du gouvernement Fillon dans le domaine agricole. Une décision, il faut le rappeler, imposée alors par le secrétaire d’État à la consommation Luc Chatel, mais que Michel Barnier n’a pu ou su prévenir. Le démantèlement d’un système qui fonctionnait cahin-caha depuis 12 ans fut justifié par la sacro-sainte défense du pouvoir d’achat, à l’époque où les prix des produits laitiers étaient jugés trop élevés. Rien ne dit bien sûr que si la recommandation nationale existait encore, éleveurs et transformateurs seraient parvenus à un accord ces derniers jours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio