Aller au contenu principal

Le veau rosé tributaire des jeunes et de l'animation


> Le groupe jeune de l'Irva mobilise 47 éleveurs de moins de 40 ans. Sa mission, recruter de nouveaux éleveurs car d'ici dix ans, 50 % des exploitations seront confrontées au départ à la retraite de leur dirigeant.
Vingt ans après un contrat historique, l'interprofession du veau d'Aveyron et du Ségala s'est fixé le renouvellement des générations pour priorité.

En deux ans, l'Interprofession régionale du veau d'Aveyron et du Ségala (Irva) a accueilli 36 nouveaux éleveurs dans ses rangs. Dernièrement, une soirée festive et conviviale a rassemblé près de 350 personnes autour de cette jeunesse. « Il nous faut construire une ambiance pour favoriser le renouvellement des générations », explique Agnès Mallet de Chauny, directrice de l'Irva qui compte 622 exploitations pour une production de 19 000 veaux avec un prix moyen de carcasse de 5,59 euros pour des bêtes de 230 kg. Les priorités sont mises sur l'amélioration des conditions de travail (entraide, lisibilité des contrats, stabilité des prix…). « Pour que les éleveurs soient mieux dans leurs bottes », explique la directrice.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio