Aller au contenu principal
Font Size

« Le but de cette mission était de sauver l'écotaxe »



Jean-Luc Cade, directeur de l'Abea (Association bretonne des entreprises agroalimentaires).

Les Marchés Hebdo : Que pensez-vous des mesures proposées par les parlementaires dans leur rapport sur l'écotaxe ?

Jean-Luc Cade : Ça ne va pas du tout dans le bon sens. Mais nous ne sommes pas surpris, nous l'avions senti dès l'audition. C'est une mission qui avait pour but de proposer des aménagements pour sauver l'écotaxe et améliorer l'acceptabilité de la mesure. On le voit bien puisque l'une des mesures consiste justement à la renommer, en l'appelant éco-redevance ! Le résultat est là : des mesures « cosmétiques » qui ne prennent pas en compte l'argumentaire économique déployé par les industriels et les transporteurs. C'est une taxe peu rentable pour l'État qui vient prendre à revers la compétitivité économique de nos entreprises.

LMH : Certains ministres se sont déclarés contre l'écotaxe. Qu'en pensez-vous ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Restructuration chez Pret A Manger, 1000 emplois menacés

La chaîne de restauration rapide Pret A Manger a annoncé hier fermer définitivement 30 de ses sites et réduire ses…

« L’écologie doit être un moteur essentiel du plan de relance »

« L’Ecologie doit être un moteur essentiel du futur plan de relance » et « l’affaire de tous les membres du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio