Aller au contenu principal

La banane des Antilles revendique sa « francité »

Après quatre-vingts ans de vente au kilogramme, la banane antillaise tente le pari de la vente à la pièce et arbore un ruban tricolore. Objectif 2017 : commercialiser 55 000 tonnes par an, soit 20 % de la production totale de Martinique et de Guadeloupe.

Pour le Fort Sainte-Marie, l'avant port ouest de Dunkerque est en vue. Le bateau de la compagnie CGA-CGM arrive dans le canal des Dunes avant d'accoster au quai Ouest, juste en face des 28000 m2 de la société Dunfresh dont les entrepôts sous température dirigée sont dédiés à la logistique des fruits et légumes, bananes essentiellement. Dans ses cales, 270 containers de bananes coupées dix à quinze jours plus tôt aux Antilles qui ont fait la traversée à une température constante de 13 °C. Parmi les 5400 palettes qui seront réparties vers toute l'Europe, une partie des fruits sera conditionnée en mains de deux à six « doigts » et cerclées d'un ruban tricolore « inviolable ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio