Aller au contenu principal

Françoise Besse et Nicolas Lambert

Françoise Besse a pris la présidence de la coopérative fruitière limou-sine Cooplim (19, GIE Perlim). Elle a été nommée le 2 mars dernier en raison de la démission surprise de Christian Favart. Productrice sur la commune de Lascaux avec son mari, elle possède 15 hectares de pommeraie, essentiellement en AOP pommes du Limousin. Françoise Besse est membre du conseil d'administration de Cooplim depuis six ans. Parmi ses priorités : proposer des prix rémunérateurs aux adhérents et développer la nouvelle variété de la coopérative : Evelina. « À moyen terme, nous améliorerons aussi nos chaînes de calibrage. Enfin, nous devons travailler sur la transmission des exploitations. Pour cela, il faut améliorer les prix et résister à la pression médiatique énorme sur l'environnement, qui attaque la fierté des agriculteurs », annonce la présidente. Cooplim a aussi un nouveau directeur, en fonction depuis le 2 mai, en la personne de Nicolas Lambert, ancien directeur technique des vergers à Perlim après y avoir été ingénieur conseiller de 2003 à 2007. Ces dix dernières années, cet ingénieur agronome diplômé de Sup Agro Montpellier a particulièrement travaillé au développement variétal sur lequel s'assoit le futur développement de Cooplim : il a obtenu le contrat d'exclusivité d'Evelina, introduit la variété Opal et la production Opal bio. Nicolas Lambert a remplacé Christine Lachèze qui fera valoir ses droits à la retraite fin juin. Il est aussi codirecteur du GIE Perlim. Cooplim regroupe 130 adhérents en Corrèze, Haute-Vienne et Dordogne. Christel Allemand/Apap

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Bilan du marché du porc en 2020

En 2020, le marché du porc en France a été marqué par la…

Dominique Verneau, directeur de la production laitière des Laiteries H. Triballat. © C. Pruilh - Réussir
Rians veut revaloriser le prix du lait
Le fabricant de produits laitiers veut renforcer la durabilité de son modèle, tant sur l’amont agricole que sur la partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio