Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Fin du « à consommer de préférence avant » ?

Les ministres de l’Agriculture de l’UE se sont mobilisés lundi contre le gaspillage alimentaire en s’engageant à limiter l’usage de la mention « à consommer de préférence avant », accusée de vouer à la poubelle des tonnes de nourriture saine. Un document en ce sens présenté par six pays, dont l’Allemagne, aurait reçu un large soutien de la part des ministres réunis à Bruxelles, en dépit de réticences notamment italiennes. L’idée est que plusieurs produits actuellement soumis à cet étiquetage, comme le riz, les pâtes ou le café, pourraient en être dispensés, sur le modèle du sucre. La Commission va établir un groupe de travail pour réviser la liste de produits et identifier d’autres règles européennes susceptibles de concourir au gaspillage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio