Aller au contenu principal

Epitech a créé une task force digitalisation

Emmanuel Carli, directeur général d'Epitech. © Epitech
Emmanuel Carli, directeur général d'Epitech.
© Epitech

Les Marchés Hebdo : Pourquoi avoir créé une task force digitalisation au sein d’Epitech ?

Emmanuel Carli : L’initiative tourne autour de la fracture induite par le numérique dans notre société. Nous avons créé une première task force baptisée « Remote » lors du premier confinement, en mars, pour aider les entreprises à mettre en place le télétravail. Pour le nouveau confinement, le sujet de la digitalisation est ressorti comme une problématique centrale notamment pour les commerces de proximité. Aujourd’hui, vingt-cinq étudiants accompagnent huit projets. On apprend à nos étudiants à apporter des solutions informatiques ou digitales à un problème donné. Nous allons généraliser cette démarche à l’ensemble de nos cours. Ce seront potentiellement 6 000 étudiants qui devront trouver un engagement à l’extérieur de l’école.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le Pélagos a une capacité de 170 remorques sèches, en température ambiante ou dirigée, 200 véhicules légers et 300 passagers. © Houri pour Stef
Une nouvelle voie maritime pour exporter au Maroc
La compagnie maritime de Stef et son agence de Marseille déploient des arguments en faveur de la nouvelle ligne Marseille-Tanger…
 © Draaf Ile-de-France
Brexit : le poste de contrôle du port de Calais « est prêt »

Le poste de contrôle frontalier du Service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières (Sivep) du port de…

 © Transports Pessac
Les Transports Pressac rejoignent le groupe Mauffrey

Le groupe vosgien Mauffrey a annoncé la reprise le 22 décembre de la holding vendéenne Synergie Services et de ses 200…

Nagel
Stef et le groupe Nagel finalisent leur accord en Italie et en Belgique

Suite à l’avis favorable rendu par les autorités de la concurrence allemande, le groupe Stef et le groupe Nagel ont…

Marie Morin a identifié des gains au niveau achats pouvant représenter jusqu'à 65 000 euros par an. © Marie Morin
L’ABEA aiguise la fonction achat des industriels agroalimentaires bretons
En Bretagne, l’ABEA accompagne les entreprises agroalimentaires sur tous les aspects, y compris les achats. Témoignage de Bruno…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio