Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

En Lorraine, action des faucheurs contre des « OGM cachés »

Les Faucheurs Volontaires d’OGM ont « neutralisé » mercredi près de Toul en Meurthe-et-Moselle une plate-forme d’essai de colzas tolérants aux herbicides, qu’ils considèrent comme des « OGM cachés ». La plate-forme est gérée par le Cetiom (Centre Interprofessionnel des oléagineux). Pour les faucheurs, ce colza a été rendu tolérant « à des herbicides appliqués directement sur les feuilles, et cela par une manipulation génétique protégée par un brevet. Ce sont des OGM obtenus par mutagénèse ». Et ils regrettent qu’ils soient « exclus du champ d’application de la directive sur les OGM ». Des arguments rejetés en bloc par le Cetiom. « Sur ce colza, il n’y a pas de modification génétique au sens OGM. La mutagénèse est un outil de sélection pour révéler la variabilité génétique (...). On n’est pas dans du transgénèse », a expliqué à l’AFP André Merrien, directeur des études et recherches au Cetiom.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio