Aller au contenu principal

[Edito] Se réinventer

Depuis maintenant plus d’un an, la restauration collective doit faire face à cette crise sanitaire sans précédent, l’obligeant à trouver de nouveaux modes de fonctionnement, de nouvelles offres de service pour satisfaire leurs convives. On demande beaucoup aux établissements de restauration, en particulier aux cantines scolaires. Alors qu’elles sont de nouveau fermées, pour une période de trois semaines au minimum, elles ont toujours comme contrainte d’atteindre 50 % de produits durables, dont 20 % de produits biologiques, dans leur approvisionnement d’ici à 2022. Peuvent-elles le faire ? même si elles s’y emploient fortement, en lien étroit avec les filières alimentaires Dans le cadre du plan de relance, le ministère de l’Agriculture a annoncé en janvier dernier octroyer une enveloppe de 50 millions d’euros aux « Cantines scolaires rurales » souhaitant accélérer leur approvisionnement en produits sains et durables. La restauration collective dans son ensemble a été bouleversée et continue de l’être. L’Insee évoquait récemment des difficultés structurelles pour la restauration collective concédée depuis dix ans, difficultés accentuées par la crise. Les grands groupes leaders voient leur chiffre d’affaires et leurs résultats fortement baisser, face au télétravail ou à la baisse du catering. Outre une formation nécessaire du personnel, tous les groupes de restauration cherchent des pistes de sortie de crise, en attendant un après-Covid pourtant prometteur grâce à des fondamentaux solides. Se réinventer, tel est le maître mot de la restauration collective d’entreprise, première à être touchée par cette crise sanitaire qui s’éternise. Votre média se doit aussi de suivre ces mutations en cours et de vous proposer de nouveaux services. Nous aussi, nous allons nous réinventer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio