Aller au contenu principal

Des fêtes de fin d'année en demi-teinte à Rungis


> Veaux de lait, litchis branches, homards canadiens et écossais, chapons labellisés... Beaucoup de grossistes ont misé sur la qualité pour contrer la grande distribution. Le pavillon volailles a notamment enregistré de bonnes ventes.
Déception à la marée contre euphorie au pavillon des volailles. Sur le marché de Rungis, les fêtes n'ont pas souri à tout le monde. Les Marchés Hebdo ont recueilli les premiers retours des grossistes. Reportage.

Avant les fêtes de fin d'année, le marché de Rungis se préparait comme tous les ans à un pic d'effervescence en termes d'activité et d'offre. Selon les prévisions, 120 000 tonnes de produits devaient transiter lors du mois de décembre et 115 000 passages d'acheteurs étaient attendus. Traditionnellement, le dernier mois de l'année voit les ventes multipliées en moyenne par deux par rapport à un mois ordinaire. Se concentrent en décembre : 95 % des ventes annuelles de chapons et poulardes ; 72 % des dindes « fermières » ou encore 30 % des huîtres et 25 % du foie gras. Comment s'est déroulé ce mois de décembre ? Les chiffres officiels ne sont pas encore tombés, mais les premières impressions des grossistes sont mitigées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio