Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Découpe : réveil de la demande

Porc : Ce jeudi à Plérin, les fondamentaux de marché ne devraient pas être très différents de ceux de lundi. D’un côté, les offres en élevage ne sont pas annoncées plus étoffées. De l’autre, si le marché français de la viande est un peu moins morose que sur la fin février, il ne permet pas de pallier l’atonie des échanges à l’échelle communautaire liée à l’embargo russe mais aussi aux aléas commerciaux de la Pologne. Pour le Marché du porc breton (MPB), “ la décision de nombreux pays de ne plus se fournir en Pologne provoque un basculement de ce marché habitué à importer du vif, de la viande de pays voisins pour la consommation intérieure et l’exportation ”, et notamment d’Allemagne.

Découpe : En France, le début de mois, la fin des congés effective ou qui approche à grands pas et quelques opérations de promotion permettent au commerce des découpes de renouer avec la fluidité. Les ventes sont jugées régulières et correctes pour la période, d’où un maintien des tarifs. A l’export, la situation demeure bloquée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Gros bovins : chute des abattages

En mars, les abattages français de gros bovins se sont repliés de 5,7 % en têtes et de 3,3 % en poids en comparaison à l…

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
Variations des effectifs de vaches des principaux produtions de l'UE
Recul de la production de l’UE en 2020
Les perspectives restent moroses sur le marché européen de la viande bovine. Pâtissant du recul des cours et des effectifs, la…
 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

 © Jean-Pierre Bazard
Porc : +12 % pour les exportations de l’UE en 2020

La Commission européenne prévoit une croissance annuelle de 12 % des exportations de viande porcine de l’UE en 2020. En…

Porc : boom des envois américains vers la Chine au 1er trimestre

Au premier trimestre 2020, les importations chinoises de viande fraîche et congelée ont bondi de 177,6 % sur un an…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio