Aller au contenu principal

Christophe Congues

Christophe Congues, président délégué du groupe Euralis. © Laurent Pascal
Christophe Congues, président délégué du groupe Euralis.
© Laurent Pascal

Voilà vingt ans que Christian Pèes est à la tête d’Euralis. Mais à 63 ans, ce producteur de maïs et soja à Athos-Aspis, a informé le 27 mars le conseil d’administration du groupe coopératif de « son indisponibilité ces prochains mois pour des raisons de santé ». En accord avec le bureau, il a proposé de nommer Christophe Congues, en tant que président délégué en son absence. Âgé de 47 ans, producteur de maïs semences, kiwis et de tabac à Moumour (Pyrénées-Atlantiques), il était jusqu’à présent président de la commission territoriale Sud Aquitaine et président délégué du pôle agricole. Diplômé d’un BTS en analyse et conduite des systèmes d’exploitation agricole (au lycée agricole de Montardon), il a récemment suivi une formation sur la gouvernance agricole à l’Essec Business School. Président de la Fédération des planteurs de tabac durant treize ans, il a été secrétaire général de France Tabac Union pendant onze ans avant de rejoindre le conseil d’administration du groupe Euralis en février 2014. Il y suivait en particulier les projets d’innovation sur le pôle agricole, explique-t-il sur Linkedin. « Nous mettons en place une organisation qui permet d’assurer la continuité de la gouvernance du groupe Euralis. Je sais que Christophe Congues avec le soutien total des membres du bureau et du conseil d’administration saura tenir la barre dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons actuellement », affirme Christian Pèes. Il pourra s’appuyer sur Philippe Saux, dont le conseil d’administration a renouvelé sa confiance à la direction générale du groupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Mis à jour : Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
Combien l’Europe a perdu de bovins et de porcs en un an ?
La décapitalisation du cheptel bovin et la forte tension en production de porc liée à l’envolée de l’aliment et aux contraintes…
Un cas de grippe aviaire dans la zone IGP Volaille du Maine, la situation jugée alarmante
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans un élevage situé dans la zone de Loué. Les scientifiques alertent sur une situation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio