Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Broutards : petit ralentissement

Gros bovins : Cette semaine, les disponibilités de bovins maigres augmentent sensiblement sur plusieurs marchés. Malgré l’avance prise sur la saison d’élevage, la demande reste soutenue pour les animaux à mettre à l’herbe. Les cours se maintiennent.
En broutards, le ralentissement des placements de sujets lourds se poursuit. Les acheteurs se montrent plus sélectifs dans l’ensemble et les prix plafonnent, voire se tassent légèrement  pour les sujets de moindre qualité. Autre facteur incitant les engraisseurs à se montrer prudents, la revalorisation difficile des jeunes bovins à l’heure actuelle.

Veaux : Météo printanière et approche des fêtes pascales entraînent un sensible réveil des ventes de viande de veau. Un raffermissement du commerce qui concerne essentiellement les marchandises de qualité, la tendance étant peu évolutive pour le second choix. Avec le démarrage des congés scolaires en semaine 16 pour la zone C, l’activité de l’abattage découpe devrait, en revanche, ralentir dès la fin de semaine, en prévision de la moindre fréquentation des points de vente.

Ovins : À l’approche des fêtes pascales, les catalogues des grandes surfaces et les rayons boucherie ont développé leur offre en viande d’agneau, mais de façon plus mesurée que d’ordinaire, aux dires des professionnels. En cause, des niveaux de prix soutenus et peu attractifs pour les consommateurs qui devraient, de ce fait, afficher un regain de prudence dans leurs achats. Les opérateurs relèvent une progression des tarifs par rapport à l’an dernier, tant pour les marchandises françaises que pour celles en provenance, notamment, de Nouvelle-Zélande ou du Royaume-Uni. À cela s’ajoute que les volumes de viande disponibles sont limités.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
Porc : la baisse de production américaine, positive pour les envois de l’UE vers la Chine ?

Avec la pandémie du Covid-19, au moins six grands abattoirs américains ont fermé leurs portes en avril. Les abattages…

Variations des effectifs de vaches des principaux produtions de l'UE
Recul de la production de l’UE en 2020
Les perspectives restent moroses sur le marché européen de la viande bovine. Pâtissant du recul des cours et des effectifs, la…
Jeunes bovins : le retard d’abattage s’accroît

Face à une demande morose, les abattages de…

 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

charcuterie
[Confinement] Charcuterie : un marché hétérogène

En mars, les achats de charcuterie des ménages ont progressé de 7,4 % sur un an tandis que les prix sont restés stables…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio