Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Broutards : les cours restent soutenus

Gros bovins : Cette semaine, le commerce des vaches d’embouche apparaît plus aisé. L’offre sur les marchés reste modeste dans son ensemble, ce qui favorise la fluidité des échanges. La prudence reste de mise à l’achat, la demande se portant en premier lieu sur les marchandises de qualité, pas trop âgées. Avec l’approche du printemps, les besoins des engraisseurs sont néanmoins plus soutenus, ce qui permet un ferme maintien des cours, y compris sur les marchés où les disponibilités progressent en effectif.
En broutard, le commerce se montre aussi dynamique que la semaine dernière. La demande est soutenue, tant pour le marché intérieur que vers l’Espagne. Quoique limités, les apports progressent sensiblement sur les marchés. Les prix oscillent entre stabilité et légère hausse.

Veaux : La baisse des sorties de petits veaux sur les marchés constatée par les professionnels durant l’année 2013 se confirme. Les chiffres de la base de données nationale d’identification montrent que les naissances de veaux ont dépassé les sept millions de têtes l’an dernier, ce qui représente un repli de 2 % par rapport à 2012, selon l’Institut de l’élevage. Si les naissances étaient stables en races destinées à la filière laitière (environ 41 % des effectifs), elles ont, en revanche reculé de façon marquée en races à viande (-3,4 %) qui représentent près de 53 % des effectifs. Les naissances de veaux croisés ont aussi diminué de 3 %.

Ovins : En janvier, la consommation de viande ovine a commencé l’année sans grande vigueur. Les derniers relevés du FranceAgriMer-Kantar Worldpanel montrent, en effet, que les achats des ménages au cours des quatre semaines se terminant le 26 janvier se sont presque maintenus (-0,3 %) par rapport au même mois de 2012. Les consommateurs n’ont pas été encouragés par les prix qui ont en moyenne progressé de 4 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
Variations des effectifs de vaches des principaux produtions de l'UE
Recul de la production de l’UE en 2020
Les perspectives restent moroses sur le marché européen de la viande bovine. Pâtissant du recul des cours et des effectifs, la…
Jeunes bovins : le retard d’abattage s’accroît

Face à une demande morose, les abattages de…

Porc : la baisse de production américaine, positive pour les envois de l’UE vers la Chine ?

Avec la pandémie du Covid-19, au moins six grands abattoirs américains ont fermé leurs portes en avril. Les abattages…

 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

charcuterie
[Confinement] Charcuterie : un marché hétérogène

En mars, les achats de charcuterie des ménages ont progressé de 7,4 % sur un an tandis que les prix sont restés stables…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio