Aller au contenu principal

Anne-Laure Gaffuri

Les Marchés : Est-il souhaitable que l’offre biologique se développe autant en France, sachant que la production ne suit pas ?

Anne-Laure Gaffuri : La demande de produits biologiques augmente chaque année de 10 % depuis 6 ans, tandis que les surfaces cultivées en agriculture biologique stagnent à 2 % de la surface agricole utile (SAU). C’est problématique car nous sommes obligés d’importer 50 % des produits consommés. Il faut plus de volonté des pouvoirs publics en France. De pionnière dans les années 1980, elle est aujourd’hui très loin de l’Autriche (13 % de la SAU), de l’Italie (9 %) ou de l’Espagne qui exporte plus qu’elle ne consomme.

LM : La nouvelle réglementation européenne ne risque-t-elle pas de créer une « bio » à deux vitesses ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio