Aller au contenu principal

Alimentation animale : seule issue, la durabilité

110 000 salariés, 4 500 usines, 190 Mt : l’industrie européenne de l’alimentation animale est intimement connectée à la consommation de produits animaux. La durabilité ne doit pas devenir un facteur de différenciation, mais bien un enjeu collectif identifié comme tel.
Les interrogations environnementales se multiplient. La pression sur le développement durable de l’élevage s’accroît donc. De l’eutrophisation et des algues vertes, qui seraient dues aux rejets de l’élevage, aux rots bovins pourvoyeurs de méthane, de la consommation d’espaces et de céréales qui pourraient être utiles à l’homme au bien-être animal, de l’augmentation des maladies cardiovasculaires à l’obésité, les productions animales souffrent d’une image dégradée. Le rapport de la FAO en 2007 a agi comme un véritable détonateur en estimant que l’industrie mondiale de l’élevage contribuait plus au réchauffement de la planète que la conduite des voitures.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio