Aller au contenu principal
Font Size

« On aimerait davantage de transparence de la part de Doux »



Christian Renault, consultant chez AND International.

Les Marchés Hebdo : La filière volaille « est en train de renaître », a déclaré Stéphane Le Foll au Space. S'est-il félicité un peu vite du « cash flow » de Doux ?

Christian Renault : La baisse de l'euro n'est pas si conséquente et l'effet d'une réduction du coût de l'aliment n'est jamais immédiat. Si Doux a pu gagner 20 % en productivité ou en prix de vente, c'est spectaculaire. S'il a pu réduire sa dette aux trois quarts, c'est que du capital a été injecté. On aimerait davantage de transparence de la part de Doux.

LMH : Doux vous inspire-t-il plus d'optimiste qu'en 2012 ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio