Aller au contenu principal
Font Size

Affaires à saisir sur le pôle de croissance de Bagré


Bruno Néouze, avocat associé au cabinet Racine de Paris.
Bruno Néouze, avocat au sein du cabinet Racine, explique aux Marchés les projets de développement agricoles et agroalimentaires envisagés par le gouvernement burkinabé. Il détaille ceux qui pourraient intéresser les entreprises françaises.

Les Marchés Hebdo : Pourquoi les entreprises françaises devraient-elles s'intéresser au Burkina Faso ?

Bruno Néouze : Je me suis rendu au Burkina Faso et j'ai été étonné de voir que la France y est peu présente, alors qu'elle y a une très ancienne tradition de coopération. Et au contraire, la présence de la Chine y est très importante.

LMH : Avec le pôle de croissance de Bagré, le Burkina Faso souhaite développer l'économie locale et attirer les investisseurs étrangers. Pouvez-vous nous expliquer les contours du projet ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Restructuration chez Pret A Manger, 1000 emplois menacés

La chaîne de restauration rapide Pret A Manger a annoncé hier fermer définitivement 30 de ses sites et réduire ses…

« L’écologie doit être un moteur essentiel du plan de relance »

« L’Ecologie doit être un moteur essentiel du futur plan de relance » et « l’affaire de tous les membres du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio