Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Luzerne

Luzerne

Jouffray-Drillaud et Terrena Semences fusionnent pour créer Cérience
Né du rapprochement stratégique de Terrena Semences et Jouffray-Drillaud, Cérience est un nouvel acteur…
Marcelline et Thierry Perraudin. « La culture de maïs devient de plus en plus compliquée. On a préféré investir dans une autochargeuse et de nouveaux silos pour l’herbe. » © Gaec de Toutifaut
« Luzerne, RGA et mélanges suisses remplacent peu à peu le maïs »
Le Gaec de Toutifaut, en Côte-d’Or, est quasi autonome en fourrages malgré trois années consécutives de…
[VIDEO] - Reiter Respiro R9 - Un andaineur à tapis à gros débit de chantier
Machinisme
La rédaction a suivi Jean-Yves Quentin lors de l’essai du Reiter Respiro R9. Cet entrepreneur de travaux…
Carine Pothier (Limagrain) et Alexandre Maffre (céréalier) lors de la récolte de la luzerne : « Le contrat avec Limagrain permet de sécuriser notre approche ». © Limagrain
Ils sont céréaliers et cultivent de la luzerne pour des éleveurs
Dans le Puy-de-Dôme, sur l'exploitation d'Alexandre et Christophe Maffre, la luzerne est destinée à remplacer…
La luzerne est introduite dans les assolements de la Limagne (avec blé, maïs, tournesol) pour trois ou quatre ans. © ISN
Une filière locale de foin de luzerne pour l’AOP saint-nectaire
Voisins, ils avaient tout pour s’entendre. Céréaliers de la Limagne et éleveurs de la zone saint-nectaire ont…
Antoine Gérault. « Notre objectif est d’avoir une luzerne à 50 % de matière sèche quand elle arrive au séchoir pour faciliter et limiter le coût du séchage. » © F. Mechekour
« Notre luzerne est séchée en vrac grâce à un méthaniseur »
En Mayenne, une dizaine d’élevages, dont le Gaec Bregaint-Gérault, valorisent la chaleur d’un méthaniseur…
Alain Benoît, technicien à Déshy Ouest, accompagne Jean-Michel, Marielle et Flavien Peu dans la conduite des parcelles en luzerne. © C. Julien
En bio : "Grâce à la luzerne, nous gagnons en autonomie protéique"
En Ille-et-Vilaine, la famille Peu cultive 8 hectares de légumineuses. Adhérents d’une coopérative de…
Après passage de la faucheuse-conditionneuse, le regroupement d’andains ne se traduit pas par une plus forte contamination en butyriques si le fourrage est supérieur à 35% de matière sèche.  © A. Uijttewaal
Ensilage d’herbe : le préfanage limite le risque de butyriques
Pour ensiler de la luzerne, Arvalis recommande un taux de matière sèche d’au moins 35 %. L’effet est majeur…
" Nous distribuons la luzerne en vert "
" Nous sommes en conversion bio depuis janvier 2018. Nous avons un troupeau de 110 vaches à 6 500 kg. Nous…
" Face au changement climatique, nous faisons plus de stock à base d'herbe, luzerne et méteil "
À l'EARL Bossis, en Charente-Maritime, les vaches ne pâturent pas. L'assolement a été diversifié avec de la…
Les systèmes fourragers du Saintonge restent basés sur le maïs
Les rendements du maïs non irrigué sont très variables et le seront encore plus à l'avenir.
" Face au changement climatique, nous avons augmenté les surfaces fourragères "
Le Gaec du Thillot, en Haute-Marne, est en AOP époisses et langres. Il a réduit sa surface de cultures de…
Des recettes plus ou moins coûteuses pour passer au sans-OGM
Matières premières, herbe, correcteur non-OGM... le Réseau d'élevage bovins lait de la région Grand Est a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière