Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

" Face au changement climatique, nous avons augmenté les surfaces fourragères "

Le Gaec du Thillot, en Haute-Marne, est en AOP époisses et langres. Il a réduit sa surface de cultures de vente et augmenté celle en maïs et luzerne. 

Le Gaec du Thillot, sur le plateau de Langres (sud de la Haute-Marne), adhère aux deux cahiers des charges des fromages AOP langres et époisses. Le Gaec doit donc respecter au moins 85 % d'autonomie alimentaire et les concentrés doivent rester en deçà de 30 % de la ration de base ou de 7 kg. Le langres impose six mois de pâturage sans contrainte de date et 20 ares de pâture par vache. En époisses, il faut que, du démarrage de l'herbe jusqu'au 15 juin, au moins 50 % de la ration soit en herbe fraîche, pâturée ou affouragée en vert. " Cette dernière exigence devient très difficile à tenir avec de plus grosses chaleurs et sécheresses dès le mois de juin, et des printemps pas beaucoup plus précoces, pointe Franck Boitteux, un des six associés du Gaec. Même s'il y a moins de gelées tardives, il y en a toujours jusqu'à la mi-mai. Et le démarrage de la végétation est toujours tardif et lent ; on a peut-être gagné une semaine en 25-30 ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Ravageurs : Mobilisation générale contre les cirphis
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les attaques de cirphis, des chenilles qui ravagent les prairies, prennent de plus en plus d'…
Noctus est indexé à +1,0 en résistance aux lésions Infectieuses. Il aura donc 60 % de filles en moins avec des limaces que la moyenne (10 % contre 24 %) et 25 % de filles en moins touchées par des dermatites (25 % contre 35 %). © Gejp
Les cinq nouveautés d’Evolution
Index santé du pied en race Normande, durée de gestation, homogénéité de la descendance des taureaux, efficience alimentaire… Le…
Dominique, Michèle, Annie et Fabrice Girault. « Grâce à cet équipement, nous avons récupéré suffisamment de débit et l’eau des abreuvoirs est redevenue transparente. » © F. Mechekour
« Nous avons choisi la désinfection par électrolyse »
Au Gaec Girault, en Mayenne, des problèmes de débit et de qualité d’eau ont été résolus par l’installation d’un déferriseur, d’…
Sébastien (au centre) et Quentin Brousse. « Les bonnes années, nous engrangeons, les mauvaises, nous gérons. » © B. Griffoul
« Nous visons une rémunération constante et correcte »
Sébastien et Quentin Brousse, dans la Creuse, ont saturé l’outil laitier et développent un atelier allaitant complémentaire, tout…
 © C. Pruilh
Avez-vous dû décapitaliser à cause des aléas climatiques ?
Printemps froid, été chaud et sec... Quelles conséquences ont les mauvaises conditions météo chez vous ? Avez-vous dû aller jusqu…
Les associés ont réfléchi ensemble de très longues heures sur leur projet, afin de définir le plan. © C. Julien
Prendre le temps de penser chaque détail de son futur bâtiment
Le projet de nouvelle stabulation des associés du Gaec Honoré prend forme. Le permis de construire a été obtenu, le choix des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière