Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Gestion

Gestion

Description

Conseils et actualités sur la gestion d'un troupeau laitier

Les différents types d'élevages laitiers

Gérer et piloter un élevage laitier est un métier challengeant qui demande de nombreuses compétences. Les journées de l’éleveur laitier ou de l’agent d’élevage laitier sont rythmées par la traite, réalisée le plus souvent deux fois par jour, matin et soir. L’alimentation et la bonne santé des vaches laitières sont deux éléments centraux de la conduite des élevages de vaches laitières. Cela permet d’optimiser la qualité du lait qui est mesuré par son taux de protéine, de matière grasse et de cellules somatiques.

 

Il existe presque autant de gestion d’exploitation que de fermes laitières : intensif, extensif, pâturant, en bâtiment, en agriculture bio, avec ou sans robot de traite, avec un grand troupeau, seul, avec des salariés, en Gaec, etc. Pour mener à bien ses missions, l’éleveur laitier peut être accompagné de conseillers (contrôle laitier notamment). Outre le robot de traite, de nombreux logiciels de gestion et de nombreuses nouvelles technologies sont mis au point pour l’assister au mieux dans son quotidien et ses choix stratégiques. Ils facilitent la gestion du troupeau laitier, l’organisation du temps et de la pénibilité du travail, le suivi de la reproduction, du bien-être et du comportement des vaches ainsi que les gains de productivité, d’efficacité, de rentabilité.

 

Ces nouvelles technologies peuvent prendre la forme de capteurs, d’objets connectés ou encore d’applications mobiles… Des outils de monitoring grâce à des capteurs permettent par exemple de détecter les chaleurs et d’alerter d’éleveurs en cas de vêlage. Les données satellitaires et la géolocalisation offrent de nombreuses perspectives au système pâturant.
 

Hervé et Pierre-Yves Cadro, avec Mathéo en apprentissage. « Nous déléguons des travaux à une ETA parce que c’est rentable. Notre marge, nous la faisons en sortant de la salle de traite, pas d’un tracteur. »
« Nous misons sur le maïs ensilage et un travail efficace »
Au Gaec Cadro, en Loire-Atlantique. Des marais et terres séchantes, 110 vaches à traire…pour bien vivre de…
Comme dans l’ancienne PAC, les choix individuels de retournement de prairies permanentes peuvent avoir des conséquences collectives fortes et pénalisantes pour tous.
Les prairies sont-elles favorisées par la nouvelle PAC ?
La conditionnalité vise à préserver la surface totale en prairie permanente. Mais des retournements sont…
En Bourgogne Franche-Comté, le prix de revient du lait 2022 est estimé à 454 €/1 000 l en plaine, alors que le prix de vente du lait est estimé à 426 €.
Exploitations laitières : Des résultats économiques estimés corrects en 2022
Cerfrance Bourgogne Franche-Comté a annoncé un EBE estimé pour 2022 en progression pour les élevages bovins…
L’aide complémentaire JA sera désormais forfaitaire. Son montant prévisionnel est estimé à 4 500 euros par exploitation.
Pac : En installation laitière, les jeunes devraient être mieux dotés
Avec une aide de complément au revenu forfaitaire qui bénéficie de la transparence Gaec, et une enveloppe en…
Embauchez-vous ponctuellement un salarié pour vous remplacer ?
S’absenter de temps à autre le week-end ou pendant les vacances nécessite de s’organiser. Vous faites-vous…
Avec la voie « pratiques », attention, car chaque année, le niveau d’écorégime peut varier selon l’assolement.
Nouvelle PAC : quelle voie d’écorégime choisir et quel niveau viser ?
L’écorégime remplace le paiement vert pour un montant analogue. Une grande majorité d’exploitations laitières…
Méfiez-vous du critère pluriannuel de la BCAE 7 : au cours des quatre dernières années, sur chaque parcelle de cultures, il faudra au minimum deux cultures principales différentes, ou bien un couvert hivernal chaque année.
Vers plus de diversification des cultures dans la nouvelle PAC ?
L’obligation de diversité dans l’assolement et de rotation des cultures pourrait nécessiter des adaptations…
Les coefficients d’équivalence et de pondération pour calculer ces pourcentages seront identiques à ceux de la programmation actuelle dans le cadre du paiement vert, à l’exception de celui relatif aux haies, pour lequel le coefficient est revalorisé à 1 mètre linéaire = 20 m² (contre 10 m² précédemment).
PAC : Les infrastructures agroécologiques, piliers de la conditionnalité renforcée
Parmi les modifications apportées à la conditionnalité, la BCAE 8 relative à la présence d’éléments et…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les…
Le point le plus important concernant les producteurs bio dans la nouvelle PAC est la conditionnalité des aides et les BCAE renforcées.
Comment s’en sort la bio dans la PAC 2023-2027 ?
Pour certains éleveurs bio, la nouvelle PAC sera peut-être synonyme de perte d’aides. Malgré tout, la…
La majorité des éleveurs pourront atteindre au moins le niveau de base de l'écorégime sans difficulté.
Les élevages laitiers bien placés pour ne pas perdre d’aides PAC
Avec l’aide couplée bovine et des écorégimes accessibles, les exploitations laitières ne devraient pas perdre…
« Le PSN français est plutôt favorable aux élevages laitiers, notamment en plaine », explique Hélène Fuchey, de l'ldele.
Une PAC plus verte, sans grand bouleversement pour les éleveurs laitiers
La nouvelle PAC, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2023, s’oriente vers plus de verdissement et une…
Romain Charrade, Sylvie Roux, Nadine et Gilles Charrade (le 13 septembre). « Cette année, dès le 20 juin, les vaches ne sont sorties que la nuit et sont passées en ration hivernale jusqu'au retour des pluies au 15 août. »
« Avec le changement climatique, le maïs est devenu possible chez nous à 1 000 mètres d’altitude »
À 1 000 mètres d’altitude dans le Cantal, le Gaec Charroux produit 700 000 litres de lait dans un système qui…
A partir du moment où une haie est déclarée, elle est protégée. Il faut donc être sûr de son choix pour de longues années.
Les haies sont-elles favorisées par la nouvelle PAC ?
Le bonus haie de l’écorégime ainsi que le nouveau barème pour les IAE revalorisent la haie dans la PAC. Cela…
Piloter l’atelier lait quand tous les prix sont instables
Comment se créer de nouveaux repères ? Et comment améliorer la marge sur coût alimentaire ? Mathilde…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions…
La ferme de Grignon a baissé de 800 g par vache et par jour le tourteau de colza 35 et a pu éviter d'acheter un camion de 30 tonnes de tourteau de colza tanné ce printemps.
« Nous avons limité l'explosion du coût alimentaire sur l’atelier vaches laitières »
Quentin Bulcke, responsable de la ferme expérimentale de Grignon, témoigne des actions ayant permis d'…
Benoît Vigour et son frère Arnaud, associés du Gaec les Ailantes, en Loire-Atlantique.
« Nous avons pu faire des échanges de baux »
Benoît Vigour, du Gaec les Ailantes, en Loire-Atlantique« Nous avons pu effectuer un échange parcellaire de…
Pensez à la valorisation de la viande pour améliorer votre revenu
Pesant pour 10 % du produit de l’atelier lait, la valorisation des coproduits est un levier rapidement…
Marie-Pierre, 53 ans, Pierre-Luc, 28 ans et Pascal Orvain, 54 ans. « Nous ne voulons pas produire davantage. L’exploitation est bien dimensionnée pour trois. »
« Nous cherchons à optimiser l’existant avec une centaine de vaches normandes »
Dans la Manche, Pascal et Marie Pierre Orvain viennent de s’associer avec leur fils Pierre-Luc. Ils…
La marge de la production laitière augmente
La marge de la production laitière augmente
Sur le début de l’année, les produits grimpant plus vite que les charges, l’indice de marge du lait, la Milc…
Xavier (à gauche) et Estelle, avec leur salarié, Florian Caillaud, et les enfants du couple, Agathe et Arthur. « Nous cherchons à augmenter la production sans dégrader le coût de production, mais nous investissons aussi régulièrement pour avoir un outil fonctionnel, agréable et transmissible. »
« Notre système compense le faible potentiel fourrager de nos terres »
Le Gaec Beneteaud, en Charente-Maritime, a misé sur un système intensif à base de maïs et ray-grass italien…
En s'orientant vers un système agroécologique, l'empreinte carbone nette de la ferme de la Blanche Maison s'est atténuée de 0,84 à 0,78 kg eq CO2/l.
« Performances économique et environnementale vont de pair » 
En seulement trois ans, l’EBE de la ferme de la Blanche Maison, dans la Manche, a progressé de 125 euros pour…
Un tiers des stagiaires de la formation Cap main-d’œuvre (ici, la promotion 2021) poursuivent leur carrière professionnelle dans l'élevage.
Cap main-d’œuvre, deux mois de formation pour aspirants salariés
Pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre en élevage, la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire et ses…
Preview image for the video "Vers plus d'autonomie dans la ration hivernale des vaches laitières".
[Vidéo] Vers plus d'autonomie dans la ration hivernale des vaches laitières
L'amélioration de l'autonomie constitue un enjeu fort pour limiter l'effet de la volatilité des intrants sur…
Bruno et Dominique Leliard. « Nous préférons faire des concessions pour aider des jeunes à s’installer plutôt que de voir notre exploitation partir à l’agrandissement. »
« Notre exploitation laitière a des atouts pour séduire des jeunes »
Au Gaec Coiplis, dans l’Orne, Bruno et Dominique Leliard misent sur leur système simple, rentable, permettant…
Laurent et Sylvain Henriet, avec leurs fils Léandre et Aubin. « Nous visons la performance économique, mais toujours dans le respect de l’homme et de l’environnement. »
« L’autonomie est notre fil rouge depuis toujours »
Au Gaec du plateau de Landresse, dans le Doubs, les associés favorisent le bon sens, la simplicité et la…
Nous employons souvent à tort le même terme pour des formules de calcul du coût alimentaire parfois bien différentes.
Les différentes réalités derrière le coût alimentaire des élevages laitiers
Le calcul du coût alimentaire revêt diverses formules qui ne sont pas toujours comparables. C’est son…
Marcel Dubois et Alain Fretay, éleveurs et exploitants de haies.
« Il faut améliorer la valorisation des haies »
Alain Fretay et Marcel Dubois, coprésidents de Collectif Bois Bocage 35, soulignent les multiples…
Maeva, Sylvie et Joël Quéré et Olivier Guyomarch, le frère de Sylvie. « L’exploitation est en autonomie alimentaire complète. Nous n’achetons que du sel, et pour la litière, 150 tonnes de paille, et le plastique pour l’enrubanné. »
« Avec 518 000 litres de lait, nous dégageons 210 000 euros de revenu disponible pour quatre associés »
Dans le Finistère, avec seulement 518 000 litres de lait bio produit avec de l’herbe, le Gaec de Kergoat…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière