Aller au contenu principal

L'agriculture urbaine, une solution simple pour recréer du vivre-ensemble

66% de la population mondiale sera urbaine d'ici 2050. L’intégration de ces populations dans le tissu urbain constitue un grand défi et devra répondre à une question fondamentale : comment nourrir tous les habitants des villes ?

Et si la campagne venait en ville ?

L’organisation spatiale des villes s’est construite pour une bonne partie autour de la problématique des approvisionnements alimentaires. Avec la révolution industrielle et l’avènement du train, le citadin s’est progressivement déconnecté des sources d’approvisionnement dès lors que l’acheminement rapide des denrées alimentaires des campagnes vers les villes a été rendu possible. Les villes ont alors pu connaître un essor considérable grappillant chaque jour un peu plus sur les terres arables.

Le retour de l’agriculture urbaine ?

Mais on assiste aujourd'hui à la naissance de nombreuses initiatives qui encouragent le jardinage urbain là où s'est possible. En 2008, le mouvement des Incredibles Edibles naît en Angleterre, en ajoutant à la dimension de reverdissement des villes la notion d’auto-suffisance alimentaire. En France, le mouvement a pris le nom des Incroyables Comestibles dont le film Demain a renforcé la notoriété en France.

Finalement, l'agriculture urbaine constitue "une solution simple et efficace pour recréer du vivre-ensemble, prendre le temps de se rapprocher de la nature, pratiquer une activité déstressante en extérieur et retrouver le plaisir de manger des produits dont on connait l’origine."

Lire l'article sur Féminin Bio

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité