Aller au contenu principal

Jean-Baptiste Moreau dénonce le menu « anti-viande » imposé dans les cantines scolaires de Lyon

Le repas unique sans viande imposé dans les cantines de Lyon s’apparente pour le député LREM Jean-Baptiste Moreau à une campagne anti-viande. Il l’a dénoncé ce 23 février dans les médias.

© Romain Gaillard / REA

« Je suis tout à fait en ligne avec Julien Denormandie et Gérald Darmanin, » a lancé le député LREM Jean-Baptiste Moreau sur BFM TV au sujet du repas unique sans viande dans les cantines de Lyon. « Les campagnes anti-viande, on commence à en avoir un peu ras-le-bol, » a lancé l’élu, éleveur dans la Creuse. Selon lui, ces campagnes « fragilisent encore plus nos élevages extensifs français allaitants au profit des "feed lots" nord-américains qui eux n’ont que peu à faire des campagnes anti-viande franco-françaises et qui continuent a inonder le monde avec ces produits issus d’une agriculture industrielle qui ne sont pas produits en France. » Pour le député, ces menus imposés « ne sont en rien liés aux circonstances sanitaires mais ont tout à voir avec une idéologie que je ne partage absolument pas. » Les menus uniques pourront comporter du poisson ou des œufs. « je ne comprends pas le raisonnement sanitaire sur ces bases-là, » a insisté le député. 

Un désaccord avec Barbara Pompilii qui traduit une « différence de sensibilité »

Jean-Baptiste Moreau se dit en « très net désaccord » avec la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui qualifie ce débat de « préhistorique ». Et d’ajouter : « elle dit ce qu’elle a à dire et nous disons ce que nous avons à dire ». Il s’agit pour lui de « différences de sensibilités » au sein de la majorité. Lui préfère revenir sur le « consommer mieux » préconisé par le ministre de l’Agriculture pour la viande. « C’est notamment consommer français, » poursuit Jean-Baptiste Moreau. Julien Denormandie a envoyé un courrier dans tous les départements pour inciter à la consommation de jeunes bovins français plutôt que de vaches laitières allemandes dans la restauration collective. L’origine allemande est celle de « la majorité de la viande consommée aujourd’hui dans la restauration collective, » regrette l’éleveur. « On a besoin d’augmenter la qualité des repas proposés dans les cantines scolaires, » insiste-t-il, considérant que c’est un des leviers « pour limiter le gaspillage ».

Interrogé également sur LCI le 23 février, il a de nouveau dénoncé les campagnes anti-viande et enfoncé le clou en affirmant : « je suis éleveur et fier de l’être, éleveur de vaches limousines en conditions extensives qui sont 9 mois sur 12 dans les prés ». Et de rappeler que « les prairies sont des puits à carbone » et donc des « bienfaits pour l’écologie et l’environnement ».

Lire aussi « Le maire de Lyon relance la polémique autour des menus sans viande dans les cantines scolaires »

Lire aussi « Culture Viande conteste le menu unique sans viande dans les cantines scolaires de Lyon »

Les plus lus

Photovoltaïque
Photovoltaïque : grosse inquiétude chez les agriculteurs face au projet de révision rétroactive des tarifs
Le gouvernement a mis en consultation le 2 juin un projet de révision tarifaire photovoltaïque qui menace de faillite plus de 500…
accident
Agriculteurs et accidents de la route : quels sont les comportements dangereux ?
En 2021, Assurance prévention a mené une enquête auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les chiffres qui s'en dégagent…
Lucie Lucas
La comédienne Lucie Lucas se met à nu pour défendre l'agriculture bio
Installée depuis 2019 en Bretagne dans une ferme en permaculture et engagée dans une liste aux régionales menée par Daniel Cueff…
Wazoo
« Boire un canon c’est sauver un vigneron », la chanson à boire de l’été ?
Après son album Agriculteurs paru en 2020, le groupe de folk festif auvergnat sort une chanson de soutien aux vignerons touchés…
Ouverture prochaine du marché français du cannabidiol et autres extraits de chanvre
Après de très nombreuses réunions entre les différentes administrations impliquées et l’UIVEC, la France va autoriser l’…
Eté
[Météo] Fort risque de sécheresse cet été sur une grande partie de la France
La situation des nappes risque de s’aggraver dans les semaines qui viennent dans plusieurs régions alors que l’été s’annonce plus…
Publicité