Aller au contenu principal

Culture Viande conteste le menu unique sans viande dans les cantines scolaires de Lyon

Dans un communiqué diffusé le 22 février, Culture viande, le syndicat défenseur de la viande et de ses métiers, s’associe à tous ceux qui ont dénoncé avec force ces derniers jours la décision du maire écologiste de Lyon de généraliser un menu unique sans viande dans les cantines scolaires de la ville.

© Tourisme Creuse / ADRT23 / J. Damase / flickr

Culture Viande, le syndicat des entreprises françaises des viandes, prend part au débat suscité par la décision du maire écologiste de Lyon de généraliser un menu unique sans viande dans les cantines scolaires.  

« Arrêtez de mettre de l’idéologie dans nos assiettes » a déclaré le ministre de l’Agriculture qui, il y a quelques jours, proposait plus de jeunes bovins dans les repas servis aux élèves. Julien de Normandie a immédiatement saisi le préfet du Rhône, indique Culture Viande, « pour demander le respect de la réglementation (décret 2011-1227 du 30 septembre 2011) sur la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire, qui impose le respect d’exigences minimales de variété des plats proposés aux enfants ». Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a également réagi en qualifiant cette décision d’« insulte inacceptable aux éleveurs et bouchers français ».  Enfin, l’opposition au Conseil municipal de Lyon, ville de la gastronomie, se dit atterrée par cette mesure.

Une consommation hebdomadaire des Français loin d'être excessive

« La consommation moyenne des Français est inférieure à 300 g de viande rouge cuite par personne et par semaine, » rappelle le syndicat de la viande, « soit bien en deçà du seuil de 500 g recommandé par les autorités de santé ». Et d’ajouter : « d’un point de vue nutritif, la viande contribue à une alimentation saine et équilibrée en raison de la variété de nutriments essentiels à la santé et la croissance : des protéines, des minéraux, du fer héminique facilement assimilable, du zinc, des vitamines B, y compris la vitamine B12 que l’on ne retrouve pas dans les légumes ».

« Je regrette que l’idéologie politique puisse à ce point devenir préjudiciable à l’équilibre alimentaire des enfants, » a déclaré Gilles Gauthier, président de Culture Viande, le 22 février.

Lire aussi « Le maire de Lyon relance la polémique autour des menus sans viande dans les cantines scolaires ».

Lire aussi « Jean-Baptiste Moreau dénonce le menu anti-viande imposé dans les cantines scolaires de Lyon »

 

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions
Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le résumé de l'émission de M6
À l'écran depuis maintenant plus de 30 ans, l'émission E=M6 revenait ce lundi 1er mars avec un numéro spécial spécialement dédié…
Elles chantent pour appeler les vaches et les chèvres
Chanter pour rassembler les vaches. C’est ce qui était pratiqué autrefois dans les pays du Nord par les femmes en estive dans les…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le documentaire inédit présenté par Mac Lesggy, le 1er mars sur M6
Après "Nous paysans" sur France 2, c’est au tour de M6 de mettre à l’honneur l’agriculture en "prime time" ce lundi 1er…
Publicité