Aller au contenu principal

New Holland
Un débit de chantier accru

Reconnaissables désormais grâce à leur nouveau capotage, les nouvelles presses haute densité peuvent avaler plus d’hectares.

La gamme de presses haute densité se renouvelle. Reconnaissables à leur nouveau design, les BigBaler 870, 890, 1270 et 1290 remplacent les BB 9050, 9060, 9070 et 9080. Ces nouvelles machines bénéficient d’une cinématique renforcée, d’une cadence de pistons de 48 coups par minute (contre 42 auparavant), d’un régime de ramasseur et d’une cadence de rotor accrus de 14 %, le tout afin d’offrir un débit supérieur
de 20 % selon le constructeur. Renforcé, le nouveau ramasseur est dimensionné pour avaler tout type de culture.
JUSQU’À 32 BOBINES
Un rouleau d’alimentation doté de vis de recentrage apparaît pour accompagner davantage le fourrage.
Sans être alourdi, le volant d’inertie a été redessiné, gagnant en diamètre (95 cm au lieu de 80)
et décentralisant l’essentiel
de la masse en périphérie. L’ameneur a été renforcé pour ingérer facilement les fourrages frais.
Les nouveaux capots des noueurs favorisent l’écoulement d’air pour empêcher
les menues pailles de s’y loger. Désormais, ces presses accueillent jusqu’à 32 bobines de ficelles.
De grands panneaux permettent d’accéder aisément à toutes les parties de la machine. Sur la route,
lorsque les tracteurs sont équipés du freinage pneumatique, les presses peuvent être homologuées et circuler à 40 km/h,
sur les modèles à essieu simple ou à double essieu boggie suiveur. p L. V. Modèle BigBaler 870, 890, 1270, 1290 Dimension 80x70 cm, 80x90 cm, 120x70 cm et 120x90 cm www.newholland.com

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Les pigeons s'attaquent au tournesol avec un impactsur le rendementquand ils enconsommentles tiges ou apex. © C. Watier
Maïs et tournesol : semer un couvert pour leurrer les oiseaux
Entre produits répulsifs et système d’effarouchements, il n’existe pas de solution miracle empêchant les pigeons et corvidés de s…
Baisse de la sole de colza, bouleversement du programme de désherbage maïs, recours aux trichogrammes : Stéphane, Marine et Alain (de gauche à droite) ont modifié en profondeur leurs pratiques pour décrocher la HVE. © G. Omnès
HVE : « Nous avons dû changer nos pratiques en grandes cultures »
Sur la ferme de Pré Levey, le passage à la HVE s’est imposé comme une suite logique à la démarche de baisse des intrants. La…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Thierry Royer et Bruno Bremenson, agriculteurs dans l'Orne."Avec une prestation de coupe et déchiquetage assurée par Bois négoce énergie, les haies nous rapportent 12 euros la tonne de bois plaquette." © C. Gloria
Les haies, des atouts agronomiques et une source de revenu
Au-delà de l’intérêt environnemental et agronomique, deux producteurs de grandes cultures de l’Orne valorisent économiquement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures