Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Épandage organique

Épandage organique

Les composts et les boues apportent une quantité importante de matière organique pour l'amendement du sol.
Composts, boues : économiser fertilisation et amendement pour les cultures grâce aux produits résiduaires organiques
Composts ou boues urbaines : à condition de prendre les précautions adéquates, ces produits sont une source…
Joël Chevallier, agriculteur à Corpe (Vendée)"L’épandage se fait en août septembre après les récoltes de blé et de colza et avant le semis d’une culture intermédiaire."
« Grâce à l’épandage de compost urbain, je n’utilise plus d’engrais de fond »
Agriculteur et dirigeant d'un ETA à Corpe (Vendée), Joël Chevallier utilise du compost urbain, appliqué à l'…
Jean-François Langlet, agriculteur à Vauxbuin (Aisne)"L’azote et le phosphore restants après betterave sont minéralisés dans la durée et profitent au blé qui suit."
Boues de station d’épuration : « J’économise 350 euros par hectare d’engrais sur betterave »
Agriculteur à Vauxbuin (Aisne), Jean-François Langlet épand des boues de station d'épuration en août-…
« Pour valoriser les apports organiques, je privilégie les épandages d’automne afin de laisser le temps à la matière organique de se minéraliser », explique Théophile Le tierce.
Agriculture biologique : « La hausse des prix en conventionnel me permet de vendre du blé à 380 €/t en C2 »
Pour Théophile Letierce, agriculteur en conversion bio à Saclay (91), le contexte actuel ne remet pas en…
Un fumier de bovins épandu à raison de 100 à 200 kg par hectare d’azote total peut restituer 10 à 20 kg d’azote par hectare à la culture suivante.
Fertilisation azotée : exploiter au mieux les engrais organiques pour économiser l’azote
Avec les prix actuels des engrais minéraux, maîtriser la valeur fertilisante des engrais organiques, adapter…
Pour limiter les pertes, l’idéal est de réaliser les apports d'azote en l’absence de vent, par températures inférieures à 10 °C et juste avant une bonne pluie.
Fertilisation azotée : activez les leviers pour limiter la volatilisation ammoniacale
La volatilisation de l’azote, c’est littéralement un investissement qui s’évapore. Plusieurs précautions…
Dans les digestats bruts et liquides, 50 à 80 % de l'azote apporté est rapidement disponible.
Comment valoriser au mieux l’azote des digestats de méthanisation ?
Le digestat issu des unités de méthanisation contient de l’azote sous des formes assimilables plus ou moins…
Les buses d’épandage bientôt interdites ?
Machinisme
Le plan d’action ministériel adopté en janvier 2021 vise à réduire les émissions de polluants atmosphériques…
« Pour que la dose préconisée par l’OAD soit fiable, un délai de 15 jours et 15 mm de pluie sont nécessaires entre le dernier apport d’azote effectué à la parcelle et l’utilisation de l’outil de pilotage », explique Jean-Michel Protain. © J.-M. Protain
Fertilisation azotée : « Grâce au pilotage sur orges brassicoles, je me rassure tout en valorisant les apports organiques »
Jean-Michel Protain, agriculteur à Isse dans la Marne, recourt au pilotage de la fertilisation azotée sur…
Plan de relance - Top départ pour déposer les dossiers de demande de subventions
Machinisme
Le dépôt des dossiers de demande d’aide financière pour le renouvellement des matériels agricoles dans le but…
Vervaet – L’Hydro Trike XXL gagne en traction
Machinisme
Vervaet proposera en option sur les automoteurs d’épandage Hydro Trike XL la traction sur les cinq roues.
Le pic de pollution enregistré le 28 mars 2020 sur une moitié nord de la France n'est que partiellement imputable à l'agriculture. © Ineris.
L’agriculture est-elle coupable du pic de pollution aux particules du 28 mars ?
La moitié nord de la France a connu un épisode modéré de pollution aux particules, malgré une activité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures