Aller au contenu principal

Energie renouvelable
Un biocombustible nommé « black pellet » produit à partir du bois dans la Marne en 2020

Une première pierre pour une première mondiale. L’usine qui va voir le jour en Champagne va produire du « black pellet » à partir du bois. A l’heure de la transition énergétique, le biocombustible nouvelle génération va se substituer au charbon.

© Marie-Annick Carré

C’est un combustible « black » mais pas comme le charbon, qu’il pourrait au contraire remplacer. Le « black pellet » est un biocombustible dit de nouvelle génération. « Une première mondiale » s’enthousiasment les partenaires du projet dans la Marne agricole. Car, c’est en effet en Champagne, à Pomacle-Bazancourt au nord de Reims, que la première pierre de l’usine a été posée le 24 avril. L’ensemble industriel prévu se compose de deux installations « qui contribuent à la transition énergétique en produisant une énergie 100 % renouvelable dans une logique d’économie circulaire » témoignent les dirigeants dans le journal départemental. Deux biocombustibles seront produits à partir de la matière première bois.

Le premier alimentera la centrale de cogénération qui produira de l’électricité ( 90 GWh par an, soit la consommation domestique de 30 000 habitants) et de l’énergie thermique (130GWh par an sous forme de vapeur et d’eau chaude) pour alimenter l’unité de production de biocombustible, ainsi que l’usine ADM Chamtor à proximité.

Le second biocombustible sera le « HPCI black pellet » qui remplacera le charbon pour le chauffage d’environ 130 000 habitants. Le procédé utilisé sera le « vapocraquage en continu », précise Stéphane Noirie, président de la société FICA HPCI, créée pour assurer la maîtrise d’ouvrage, la gestion et l’exploitation de l’usine.

La centrale de cogénération devrait entrer en service en juin 2020 et la production de black pellet devrait démarrer en octobre de la même année. Le projet représente un investissement de 100 millions d’euros et la création de 45 emplois.

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Moissonneuse
Moisson 2021 : la Covid-19 empêche le grand public de retourner dans les moissonneuses
Comme en 2020, David Forge agriculteur et youtubeur a mis en sommeil son site moissonneuse.fr, à cause de la Covid-19. Il n’…
Publicité