Aller au contenu principal

Antibiotiques : le niveau d’exposition reste stable pour les bovins

La baisse d’exposition des bovins aux antibiotiques semble avoir atteint un plancher ces dernières années. Les vaches ont reçu en moyenne 1,13 traitement intramammaire en 2022.

Bovins lait / vétérinaire / prélèvement dans un flacon d'antibiotique
En 2022, le nombre de traitements intramammaires est estimé à 53 traitements pour 100vaches laitières en période de lactation et à 61 traitements pour 100 vaches au tarissement.
© B. Griffoul

« Après une baisse de 24,2 % entre 2011 et 2016, le niveau d’exposition [aux antibiotiques] des bovins est relativement stable sur les dernières années », relève l’Anses dans son rapport annuel 2023 sur le suivi des ventes de médicaments vétérinaires contenant des antimicrobiens en France.

Entre 2021 et 2022, l’agence de sécurité sanitaire note une stabilité de l’usage des antibiotiques chez les bovins. Le degré d’exposition aux antibiotiques a augmenté pour les molécules comme les pénicillines (+7,9 %) et les aminoglycosides (+2,9 %) quand il a diminué pour les tétracyclines (-6,7 %), administrés principalement aux veaux.

Entre 2011 (date de référence du premier plan Écoantibio) et 2022, l’exposition a été diminué de 23 % en moyenne. Ce sont les traitements oraux qui ont le plus diminué (-34,3 %), suivis des traitements injectables (-18,2 %).

Objectifs de réduction atteints

« Grâce à la forte implication des parties prenantes, les objectifs des plans Écoantibio 1 et 2 ont été largement atteints », se félicite le ministère de l’Agriculture dans un communiqué de presse du 18 novembre à l’occasion du lancement du plan Écoantibio 3 (2023-2028). Ce nouveau plan vise à maintenir les niveaux actuels d’exposition des animaux d’élevage aux antibiotiques. Il s’ouvre pour la première fois aux résistances aux autres antimicrobiens (antiviraux, antifongiques et antiprotozoaires) et aux antiparasitaires.

Plus d’un traitement intramammaire par vache en 2022

« Entre 2011 et 2022, le nombre de traitements intramammaires par vache laitière a baissé de 12,9 % pour les traitements administrés au tarissement et de 45 % pour les traitements en période de lactation », évalue l’Anses.

En période de lactation, le nombre de traitements intramammaires est estimé à 53 traitements pour 100 vaches en 2022. Au tarissement, il est de 61 traitements pour 100 vaches au tarissement.

Au total, le nombre de traitements intramammaires par vache laitière est estimé à 1,13 sur l’année. Cet indicateur a diminué de 31,5 % par rapport à 2011. « Une augmentation de 3,7 % est observée sur la dernière année, mais on constate que cet indicateur est relativement fluctuant d’une année sur l’autre. »

Repères

Évolution contrastée de l’exposition aux antibiotiques entre animaux domestiques et de rente entre 2011 et 2022

-3 % pour les chats et chiens
-23 % en bovins
-64 % en lapins
-67 % en porcins
-72 % en volailles
Source Anses

Les plus lus

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Elevage laitier bio
Comment évolue le prix du lait bio ?

Alors que l'écart entre le prix du lait bio et le prix du lait conventionnel n'était plus que de 40 euros les 1000 litres…

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec Les chênes clairs, en Haute-Savoie : « Ce n'est pas que l'essai du jeune ; c'est l'essai de tous les associés, autour d'un projet ...
Installation en Gaec : « Nous avons réalisé un suivi en relations humaines lors de notre année d'essai »

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec les chênes clairs, en Haute-Savoie, a réalisé deux essais avant de s’installer. Le…

Victoire Guéret, François Guéret et Delphine Guéret, éleveurs en Eure-et-Loir
Transmission : « Nous investissons un million d’euros pour installer nos filles sur notre exploitation laitière »

En Eure-et-Loir, dans la famille Guéret, la transmission de l’élevage laitier familial passe par des choix d’investissement…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière