Aller au contenu principal

Hauts-de-France
Le bio poursuit son développement au Marché de Phalempin

Alors que les campagnes sont en cours ou en passe de l’être, la coopérative nordiste fait le point sur ses grandes lignes de produits.

Avec 25 000 t en moyenne (sur un total de 50 000 t), l’endive est le poids lourd de l’offre du Marché de Phalempin. La météo au printemps n’a été idéale pour les semis (ce qui a aussi été le cas pour d’autres légumes) et la sécheresse a été un handicap sérieux dans une région n’ayant pas une tradition historique d’irrigation. Les premiers arrachages ne devraient pas intervenir avant le 15 octobre. La gamme des choux est un autre fer de lance de la coopérative. En chou-fleur, les pertes au champ cet été ont été plus importantes que les années précédentes, mais les emblavements étaient inférieurs à ceux de l’année dernière. La coopérative assure 790 000 têtes sur la gamme de choux pommés blancs et rouges et choux verts frisés. Le chou pommé recrute de nouveaux producteurs chaque année. La récolte est en cours et les volumes vont monter en puissance. L’offre se diversifie avec le chou chinois, lancé en 2019. Par ailleurs, la campagne de poireaux a démarré début août.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les Crudettes ouvre les portes de sa serre de R&D Cap Vert
Le spécialiste des salades IVe gamme et snacking a investi 4 M€ dans une serre de R&D pour bâtir un modèle économiquement et…
reseau bioazur
Distribution Bio : Carrefour met la main sur Bioazur

Le 13 octobre, le groupe Carrefour annonce avoir fait l’acquisition l’enseigne spécialisée Bioazur par sa filiale So.…

Les couverts végétaux font l'objet de réflexion et d'expérimentation pour notamment maîtriser l'enherbement et la fertilité de l'aspergeraie. © RFL
Les couverts végétaux à l'honneur lors des rencontres techniques Asperge
« Couverts végétaux et vie du sol » ont été au centre des rencontres techniques de l’AOPn Asperges de France. Les…
Les tonnages de cerises d'industrie baissant d'année en année, la coopérative a décidé de miser sur la culture de l'amande et de la pistache.  © Pierre-Louis Berger - FLD
La coopérative Coopfruit Luberon (cerises d'industrie) se diversifie dans les fruits à coque
Après le Brexit, la crise du Covid-19 et la mouche de l’olive, la coopérative Coopfruit Luberon cherche une diversification plus…
Agroalimentaire : La région Centre-Val de Loire veut réinventer l’alimentation de demain
A l’occasion d’une journée dédiée à la presse, la région Centre-Val de Loire a voulu montrer qu’elle n’était pas qu’une terre…
La startup Popchef sauve ses débouchés avec sa cantine digitale
Spécialisée sur la restauration d’entreprise, Popchef tire le bilan de la crise de la Covid et revient sur son concept de cantine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes