Aller au contenu principal

[Sommet de l’élevage] 10 races allaitantes françaises dans une vente aux enchères commune

Pour la première fois, Races de France organisera au Sommet de l’élevage une vente aux enchères commune qui mettra à l’honneur dix races de vaches allaitantes françaises. L’objectif : mettre en avant le travail des éleveurs.

Pour la première fois, Races de France organisera au Sommet de l’élevage une vente aux enchères commune qui mettra à l’honneur dix races de vaches allaitantes françaises
© C. Delisle

Afin de mettre en avant le travail des éleveurs, Races de France en collaboration avec les différents organismes de sélection a décidé d’organiser pour la 30e édition du Sommet de l’élevage une vente aux enchères commune regroupant les 10 principales races allaitantes françaises (Aubrac, Bazadaise, Blanc-Bleu, Blonde d’Aquitaine, Charolaise, Gasconne, Limousine, Parthenaise, Rouge des Prés et Salers)

 

Lire aussi : Sommets d'Or : le palmarès 2021

 

« Vingt génisses de l’année (deux par race) seront mises aux enchères. Nous voulions créer un évènement permettant de montrer la cohésion entre les organismes de sélection (OS) des races et mettant en valeur le travail collectif sur la sélection. Chaque OS a demandé à ses éleveurs de participer. Les animaux sélectionnés doivent répondre à deux objectifs : correspondre aux attentes du public et au travail de sélection de chaque race. Cette vente a davantage pour ambition de présenter la diversité de nos races françaises que dans faire un but commercial. Les clients pourront ainsi avoir un aperçu de ce qui ce fait de mieux dans les races à viande françaises », explique Hugues Pichard, le président de Races de France.

 

Lire aussi : Contrôle de performances : les règles de calcul des poids à âge type évoluent

 

Un catalogue commun

Dans la même optique que pour la nouvelle méthode de sélection mise en place pour la Vente Nationale, le recrutement des animaux a eu lieu en 2 temps : une pré-sélection en ferme par les techniciens auprès des éleveurs qui ont l’habitude d’exposer au Sommet de l’élevage, suivi dans un second temps d’une sélection finale par une commission d’experts.

Un catalogue commun et dématérialisé a été réalisé pour présenter l’ensemble des génisses.

  • A cette occasion, l’OS race Aubrac proposera Sublime du Gaec Ferrier en Lozère et Sauge de l’Earl Durand du Roc dans l’Aveyron.
  • L’OS de la race Bazadaise mettra en avant Rosalie et Romy de la SCEA Arrouze dans les Pyrénées-Atlantiques.
  • L’OS Blanc Bleu a sélectionné Riquiqui des Turquoises et Rosa Bella des Turquoises appartenant à Sylvain Cauchy dans le Nord.
  • L’OS Blonde d’Aquitaine mettra en avant pour la première fois une génisse hétérozygote sans corne, Rolls à la Sarl Blonde de Jeancourt dans l’Ain. Radieuse à Fernandez Floréal dans la Loire est la seconde génisse choisie.
  • Les deux génisses retenues par l’OS Charolais sont Sophia de l’élevage Lucand François en Côte d’Or et Scary du Gaec Deboux dans la Nièvre.
  • Le groupe Gascon proposera à la vente Riscotte et Rainette au Gaec de Bonnanza dans le Tarn.
  • France Limousin Sélection présentera Rickita à la Scea Coudert dans le Puy-de-Dôme et Radieuse Pp, génisse hétérozygote sans corne au Gaec Elevage Théron dans le Cantal.
  • France Parthenaise a sélectionné Rachel du Gaec de Riolan dans les Deux-Sèvres et Rihanna du Gaec la Haute Jaminière dans le Maine-et-Loire.
  • La Sica Domaine Rouge des Près mettra à la vente Roumanie de l’élevage David Cadet en Mayenne et Raymonde de l’élevage Simon Grimault dans le Maine-et-Loire.
  • Enfin, le Groupe Salers Evolution proposera Safrane du Gaec Elevage Chassang dans le Cantal et Surprise du Gaec Fourtet Yves et Cie en Corrèze.

La vente, qui réunira acheteurs français et étrangers, sera organisée en présentiel et en distanciel au Zénith de la Grande Halle d’Auvergne, le mercredi 6 octobre à 17h. Elle sera retransmise en live streaming sur les plateformes web du Sommet de l’Elevage.

 

Lire aussi : [Sommet de l’élevage] : Venez, mais venez vaccinés pour la trentième édition du salon !

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
Stéphanie Mocques-Goure, éleveuse. « Je cherche au maximum à ne pas avoir recours au tracteur. "
[Charges de mécanisation] « Je sors mes piquets plutôt que mon tracteur »
À Beaufort-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire, le pâturage est un partenaire de choix pour permettre à Stéphanie Mocques-Goure de…
« Nous ne voulons plus travailler à perte »
La contractualisation est « le » sujet du moment pour la production de viande bovine. Il cristallise bien des discussions sur le…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
L’engraissement des vaches repose sur un équilibre à trouver entre l’animal, les ressources disponibles et le marché visé, à réfléchir à l’échelle du système.
Des recommandations pour la finition des vaches de réforme du troupeau allaitant
La vente de vaches finies représente une part importante du produit viande. À la lumière de plusieurs essais conduits sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande