Aller au contenu principal

Vinitech
Les nouveautés du Vinitech 2018 en avant-première

Le salon bordelais, qui se tiendra du 20 au 22 novembre 2018 est toujours une vitrine pour les nouveautés des exposants. En voici quelques-unes en avant-première.

 

Grégoire Renouvellement de l’automotrice à bac central

Remplaçant le modèle G8.270, les deux nouvelles machines à vendanger à bac central GX8.4 et GX8.6 abritent respectivement deux moteurs Deutz, 4 et 6 cylindres, développant 156 et 190 ch. Répondant à la norme antipollution Tier 4f, ceux-ci proposent une gestion automatique du régime moteur en fonction des besoins. La nouvelle transmission Poclain procure un gain de franchissement de 28 % par rapport à la G8.270. Comme les GL8, ces machines disposent d’une correction de dévers de 600 mm, de l’échelle électrique inclinable à 25 degrés, de la cabine Rops (protection contre le renversement) de catégorie 2 (ou 4 en option), de l’éclairage led (18 000 lumens) de série, du terminal 12 pouces Isobus, de la mémorisation des séquences de bout de rang et, en option, de la caméra 360 degrés. Comme les GL, elles bénéficient d’une tête de récolte double pendulaire suspendue, d’un tunnel de 650 mm de large, des secoueurs à fixation Fastfit, du réglage automatique du pincement Autopinch, ainsi que des écailles pneumatiques. Les GX8 intègrent un nouveau système de convoyage haut rendement, deux extracteurs inférieurs et deux supérieurs, ces derniers pouvant être remplacés par le module de nettoyage EasyClean.

Pourvu d’un capteur de remplissage, le bac central gagne 5 hl de capacité, pour atteindre 3 500 l, et vidange à 2,50 m de haut.

Comme leurs petites sœurs GL, les GX peuvent bénéficier du guidage optique EasyPilot, du capteur de rendement NeoMass couplé à la cartographie NeoMap et de la traçabilité des rangs travaillés NeoTrack.

Enfin, le nettoyage a été repensé pour réduire les temps d’entretien.

Saica Pack Calage pour la messagerie

Facile à monter et à mettre en forme par simple pression sur les deux côtés et un verrouillage, le système de calage en carton ondulé pour l’expédition de bouteille de vin Saf-e-xpress assure l’envoi de bouteille de vin par messagerie, en toute sécurité, par quantité de 3, 6, 9 ou 12 bouteilles.

Still RX 20, une gamme électrique dynamique

Composée de 7 modèles à trois roues et 6 à quatre roues, la nouvelle gamme de chariots élévateurs RX 20 de Still offre des capacités de charge de 1,4 à 2 t, pour un centre de gravité maintenu à 50 cm. Les performances ne sont pas en reste, RX 20-16 L pouvant lever 1,6 t à la vitesse de 53 cm/s jusqu’à 5,9 m de haut. Alimentés par des batteries classiques et/ou lithium-ion, ces engins affichent des capacités de franchissement jusqu’à 20 %. Still a revu à la baisse les dimensions, les trois roues étant plus étroites de 2,9 cm, les quatre roues de 17,1 cm.

LEC Cognac Un « nez électronique » sur barrique

Le TCA-TestBR est un échantillonneur passif miniature destiné à contrôler l’éventuelle présence de composés haloanisoles/phénols responsables des odeurs de moisi dans les barriques. Simple d’emploi, ce capteur doit juste être fixé sur la bonde de la barrique à l’aide du support fourni et de l’exposer au moins 48 h dans la barrique avant de le renvoyer au laboratoire pour analyse.

Enomet Exploiter le gaz inerte disponible en cave

L’installation de recouvrement du gaz carbonique de fermentation Galileo permet de récupérer le CO2 produit lors de la fermentation (50 l de gaz par litre de vin), de le stocker à haute pression pour une utilisation ultérieure comme gaz inerte tout au long du process de fabrication du vin, ceci dès la réception de la vendange. En étant capable de récupérer le gaz tout au long de la chaîne, le système évite tout risque d’accidents auprès des opérateurs.

Provitis Une rogneuse traînée sur boggie

Capable d’évoluer dans les vignes jusqu’à 3,50 m, la rogneuse traînée Elixo propose une voie variable de 1 à 1,60 m pour garantir une bonne stabilité. Cette dernière est accentuée par le châssis parallélogramme SMD 50 P permettant un centre de gravité bas. Autorisant une entrecoupe de 1,15 à 2,63 m, l’Elixo offre des courses importantes du réglage hydraulique de la hauteur (700 mm) et de l’épaisseur de végétation (200 à 700 mm). Chaque côté est réglable en dévers. Le timon articulé permet aux roues du boggie de passer dans les traces du tracteur.

Pera-Pellenc Optimiser la durée du boisage avec Smart Oak

Initialement développée par la société Inozy, cette technologie a reçu plusieurs améliorations depuis son rachat par le groupe Pera-Pellenc. Smart Oak assure un boisage des vins à l’aide d’alternatifs barriques en seulement une semaine à dix jours, contre quatre mois en temps normal. Il repose sur le même principe que celui du sachet de thé que l’on remue dans l’eau chaude pour extraire plus rapidement ses composés. Composé d’un écran tactile fixé sur un support à roulettes, il est connecté d’une part à la cuve à boiser et d’autre part à une cuve pressurisée et inertée à l’azote de 10 hl, pouvant contenir jusqu’à 150 kg de bois. Il est possible de brancher trois de ces cuves en série, et ainsi boiser de 50 à 2 500 hl de vin en une fois. Parmi les améliorations apportées, le mode manuel permet de piloter la durée de boisage en toute autonomie. Le mode automatique est quant à lui toujours fonctionnel, et est doté de trois programmes pour un maximum d’adaptabilité aux besoins des œnologues. Les autres nouveautés sont quant à elles d’ordre ergonomique. Des alarmes avertissent les opérateurs en cas de prise d’air ou lorsque la bouteille d’azote est vide. Par ailleurs, la vidange et le remplissage de la cuve de copeaux se font entièrement automatiquement.

Kirogn Lamier de rogneuse garanti à vie

Kirogn se redonne un coup de jeune en arborant de nouvelles couleurs plus vives sur l’ensemble de ses machines. Le spécialiste de la coupe a fait valoir son expertise dans le monde de l’élagage pour lancer Vitilem, une nouvelle gamme de rogneuses intégrant un lamier en alliage d’aluminium anodisé modulaire en longueur et entièrement fermé que Kirogn garantit à vie. Désormais, les déflecteurs sont en inox sur toutes les machines. Depuis cette saison, Kirogn propose des couteaux en inox en option, ainsi qu’un nouveau joystick plus ergonomique.

Naïo Technologies Lames interceps et roue Kress sur le robot Ted

Le spécialiste de la robotique agricole poursuit le développement de son robot enjambeur Ted en l’équipant de lames interceps Viti Meca et de roues à doigts Kress. D’autres outils, actifs cette fois-ci, devront être testés d’ici 2019, comme une tondeuse ou une épampreuse.

Vinooxygen Ecotechnologie Extraire les lies plutôt que soutirer

Vinooxygen est une cuve thermoconditionnée brevetée qui vous permet de réaliser toutes les étapes de la vinification sans besoin de soutirer le vin. À l’aide des grattoirs et d’un bac auxiliaire, cette cuve permet de récolter et d’enlever les lies et le fonds sans avoir à déplacer le vin de la cuve. Selon le constructeur, ce système évite la perte qualitative due à l’oxygénation, l’utilisation conséquente d’antioxydants (sulfites), le nombre d’heures de travail pour les opérations liées aux soutirages et l’utilisation abondante d’eau et des détergents pour les lavages des cuves après chaque opération de soutirage.

Massey Ferguson Pont avant suspendu sur les spécialisés

Lancée l’année dernière lors du Sitevi, la nouvelle gamme de tracteurs spécialisés MF 3700 bénéficie d’évolutions pour la prochaine saison comme la prise de force avant 540 tr/min économique, le pont avant suspendu sur les séries V, S et F, ou encore la finition Efficient sur la série GE.

Sodisac Un manchon de pied de vigne renforcé

Pour mieux supporter et mieux protéger le pied de vigne, Sodisac propose un renfort de 8 cm de large en haut des manchons.

Gimbre Tondre et rogner en même temps

Afin de gagner du temps et de l’argent, Gimbre a développé une tondeuse compacte et spécialement adaptée pour recevoir leurs rogneuses à vigne deux rangs complets. Fixée à la tondeuse par 4 brides, la rogneuse dispose de lamiers verticaux entraînés mécaniquement par la prise de force et pourvus de sécurité mécanique en cas de chocs. Les lamiers écimeurs sont eux animés hydrauliquement.

Cette conception modulaire permet de combiner les deux variantes de rogneuses (1,80 à 2,50 m ou 2 à 3 m) à six tondeuses (1,30 à 1,80 m), mais également de ne travailler qu’avec l’un ou l’autre des deux outils, grâce à un montage sur boggie pour la rogneuse et/ou un attelage pour la remiser.

Kubota Le confort d’un standard sur un spécialisé

S’intégrant entre les tracteurs spécialisés et M 5001 Narrow et les standards M 5001, les M 5001 Ultra Narrow reprennent la construction des standards, dont les ponts et les pneumatiques ont été changés (largeur hors-tout inférieure à 1,70 m) pour passer dans les vignes larges. Motorisé par un bloc maison de 3,8 l délivrant 93 ou 110 ch (norme Tier 4i), ces tracteurs se déclinent en versions arceau ou cabine, cette dernière étant la même que celles des tracteurs standards. Côté transmission, outre l’inverseur sous charge de série, comptez trois gammes, six vitesses et deux rapports sous charge (uniquement avec la cabine).

Rabaud Un épandeur de compost

Monté sur le relevage arrière du tracteur ou sur la chenillette radiocommandée Erkule, l’épandeur de compost (mais aussi de paille broyée, de copeaux ou de sciure) se compose d’une cuve contenant 1 m3 pour un gabarit ne dépassant pas 1,10 m de large. En fond de cuve, un fond mouvant à lames métalliques conduit la matière vers la table d’épandage composée de deux disques à lames entraînés hydrauliquement, dont le débit est réglable à l’aide d’un diviseur de débit.

Claas Pont avant suspendu sur les Nexos

Sur l’ensemble des tracteurs spécialisés Nexos à cabine, Claas propose désormais un pont avant suspendu baptisé Proactiv. Cette suspension s’appuie sur deux vérins logés derrière le pont avant et n’impacte pas le gabarit du tracteur (largeur minimale de 1 m sur les VE, 1,26 sur les VL et 1,46 sur les F). Jusqu’à 5 km/h, le conducteur peut piloter manuellement la suspension et s’en servir pour se faciliter les opérations d’attelage et de dételage des outils frontaux. Au-dessus de cette vitesse, la suspension est automatique. Claas a porté un point d’honneur à limiter le nombre de points de graissage pour en faciliter l’entretien.

Wid Group Un mât qui vérifie l’expédition

Wid Track est un mât logistique scannant les puces RFID des conditionnements lors de l’opération de filmage de la palette. Il permet de vérifier rapidement la conformité de la palette, sans avoir à manipuler les caisses.

Kirpy Un broyeur de pierres à marteaux fixes

Conçu sur la base d’un broyeur de pierre BPL, le BPLF s’en distingue par ses 21 marteaux fixes au carbure répartis de manière hélicoïdale sur le rotor. D’une largeur de travail de 1,36 m, ce broyeur propose au besoin un déport pour évoluer au plus près des vignes. Nécessitant un tracteur de 60 ch et une prise de force 540 tr/min, il dispose d’un entraînement mécanique par courroie synchrone et d’une porte à ouverture hydraulique.

Thomas Le TTZ fait peau neuve

Proposé en capacités de 600, 800 et 1 000 l, le pulvérisateur traîné TTZ 2 propose une pompe de 70 l/min, un marchepied permutable droit ou gauche, une homologation routière sur les deux plus gros modèles et un éclairage led. La ventilation bénéficie d’une trappe de visite, d’une grille de protection sur l’aspiration. Le TTZ 2 combine design, avec de nouveaux coloris, et ergonomie avec un lave-main et une cuve de rinçage repositionnés pour un remplissage plus facile. Une filtration avant la nourrice fait son apparition. Une nouvelle régulation à commande électrique par poignée ergonomique en cabine intègre cette nouvelle génération. La rampe propose un système indexé d’orientation et de protection de la rampe, un éclairage led pour les applications nocturnes et un nouveau maintien des gaines de ventilation. L’attelage gagne en stabilité et en robustesse.

Seguin Moreau Une cuve en béton allégé

Faisant suite à l’arrivée de la start-up française au sein de groupe Œneo (prise de participation majoritaire en fin d’année dernière), Galileo exposera aux côtés de Seguin Moreau, du même groupe, ses cuves en béton allégé. Réalisées à partir d’argile et de fibres de verre, ces cuves permettent un contact direct avec le vin du fait de l’emploi 100 % naturel. Le résultat est un matériau trois fois plus isolant et deux fois plus légers que le béton classique. La forme sphérique des cuves proposées en capacités de 1 500 et 3 000 l maximise la résistance physique et l’inertie thermique, tout en permettant des mouvements de convection lents naturellement, synonymes d’extraction délicate des composés du raisin. En option, ces cuves intègrent dans leur paroi, une thermorégulation pour un pilotage économe de la température.

Ero Deux gammes de machines à vendanger à la place d’une

Répondant à la nouvelle norme antipollution Stage V, les deux nouvelles gammes de machines Grapiliner 5 000 et 7 000 remplacent l’ancienne gamme 6 000. Simplifiées avec le moins de carénages et d’options possibles, les Grapeliner jouent la carte de l’accessibilité au niveau tarifaire et sont homologuées à 25 km/h. Les Grapeliner 7 000 sont quant à elles réceptionnées pour circuler à 40 km/h sur la route. Elles adoptent une motorisation six cylindres Deutz répondant à la norme Stage V, délivrant 155 et 175 ch sur les 5 000 et 175 et 200 ch sur les 7 000.

Par rapport à la précédente génération, ces deux gammes disposent du guidage du tapis de convoyage à l’aide de galets, limitant l’usure et facilitant le nettoyage, de panneaux avant très légers à démontage rapide, d’une largeur de passage accrue dans la tête de récolte, de secoueurs à attache rapide sans outil, ainsi que de deux nouvelles écailles supplémentaires à l’avant pour réduire les pertes.

Comparativement aux 6000, les 7 000 bénéficient de l’inversion automatique de la rotation du panier d’égrappoir pour optimiser le tri dans les fortes pentes. L’écartement des rouleaux de la table de tri est désormais réglable depuis la cabine, pour s’adapter au cépage et aux caractéristiques de la vendange.

Enfin, ces machines disposent d’une cabine à climatisation automatique.

New Holland Suspension sur les machines haut rendement

Déjà proposée sur les Braud 9 080 N et 9 090 l, la suspension du train de roues avant est désormais proposée sur les Braud 9 050 et 9 070. Outre le confort, cet équipement améliore significativement la traction notamment sur sols irréguliers et durs.

Collard Les têtes d’effeuillage repensées

Sur l’intégralité de ses machines, le champenois abandonne les têtes d’effeuillage circulaires Multirotor pour les nouvelles têtes Ellipse Multirotor. Affichant un profil en « haricot », ces nouvelles têtes font l’objet de quatre ans de recherche et développement et de plusieurs brevets. Plus profilées et plus étroites, ces têtes offrent une meilleure pénétration dans la végétation. L’effeuilleuse s’en trouve également plus légère et plus maniable. Le changement de position des doubles têtes n’entraîne plus désormais celui des conditions d’alimentation en air, qui restent ainsi peu exposées.

Si auparavant le changement de buse nécessitait le décapotage, maintenant un petit outil permet, en un tour de main, d’activer l’une ou l’autre des buses de chaque tête rotative. L’opérateur peut ainsi sélectionner le diamètre de buse le plus adapté à son travail.

Par ailleurs, les Ellipse Multirotor dispose d’un capteur de régime pour contrôler précisément la vitesse de rotation, donc le niveau d’émiettement des feuilles et les risques de blessure sur les grappes.

Enfin, le moteur du surpresseur adopte une cylindrée variable, ce qui permet de piloter précisément le flux d’air quelles que soient les performances hydrauliques du tracteur. Lorsque ces dernières sont élevées, cela permet également de travailler à plein régime et donc plus sobrement.

Satimat Impression sur verre

Satimat propose une technologie d’impression numérique directement sur la bouteille, permettant même une impression sur de la bouteille embossée.

Terral Une écimeuse double rang

Légère et robuste, la nouvelle écimeuse double rang offre un centre de gravité bas, une vision intégrale, un relevage indépendant, un réglage hydraulique de la largeur de rognage, de l’écartement, de la hauteur des panneaux horizontaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
Christophe Lardière, responsable des propriétés de Jean-Luc Thunevin, à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite fourche pour planter ses 1 000 complants tous les printemps.
Astuce | « J’ai bricolé une fourche pour complanter les ceps de vigne », Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin
Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole