Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nos vaches pâturent autant qu'avant les robots de traite »

Au Gaec de l'Être Maitrie, dans l'Orne, la construction d’un nouveau site et d’un boviduc permettent de concilier pâturage et traite robotisée. Seul le tourteau de colza et les minéraux sont achetés.

Le Rallye Pâturer Plus, organisé par les chambres d'agriculture de Normandie, avait prévu cette année une étape au Gaec de l'Être Maitrie, à Saint-Michel-des-Andaines, dans l'Orne. Une étape d'autant plus intéressante qu'Ugo Jarry et son cousin Édouard, les deux associés du Gaec, arrivent à concilier pâturage et traite robotisée depuis trois ans. « Les éleveurs sont motivés pour continuer à faire du pâturage pour répondre au cahier des charges de l'AOP camembert de Normandie, mais aussi pour optimiser leur coût alimentaire », précise Florent Brionne, de la chambre d'agriculture de l'Orne. Autre point fort du système, hormis des minéraux et du tourteau de colza, les éleveurs n'utilisent que des matières premières produites sur leur exploitation. Une exception toutefois : en juillet dernier, le Gaec a acheté 15 tonnes de maïs grain (185 €/t) pour compenser une récolte insuffisante.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Vignette
Ration : "l’affûtage des couteaux de la mélangeuse a été bénéfique"

 

« Nous avons un troupeau de 70 Prim’Holstein à 9 500 kg de lait en moyenne. Nous essayons…

Vignette
David Plouzin : « Placer la barre à 24-28 mois est un bon objectif d'âge au premier vêlage»
David Plouzin, conseiller élevage génisses à la ferme expérimentale des Trinottières, dans le Maine-et-Loire, plaide en faveur du…
Vignette
Traite : « Le groupe robot permet de progresser et de créer des liens »
Dans le Finistère, Jean-Pierre Le Gall fait partie d’un groupe robot créé par la chambre d’agriculture. Un groupe d’échange de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière