Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Méteil

Méteil

Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu…
« Sans irrigation, la diversité fourragère nous sauve »
Au Gaec de l’Ouchette, dans les Deux-Sèvres, la stratégie est de répartir les risques avec une diversité de…
Les reproches faits aux méteils récoltés immatures sont qu'ils sont plus encombrants et plus coûteux qu'un ensilage d'herbe, et moins adaptés au séchage en grange.
Les méteils récoltés immatures ont leur site internet
Pour aider à lever des freins sur les méteils récoltés immatures (MCPI), un site internet regroupe des…
Méfiez-vous du critère pluriannuel de la BCAE 7 : au cours des quatre dernières années, sur chaque parcelle de cultures, il faudra au minimum deux cultures principales différentes, ou bien un couvert hivernal chaque année.
Vers plus de diversification des cultures dans la nouvelle PAC ?
L’obligation de diversité dans l’assolement et de rotation des cultures pourrait nécessiter des adaptations…
Les essais ont comparé des mélanges plus ou moins riches en protéagineux et céréales, et des  récoltes à trois stades.
Faites une bonne première coupe grâce au semis de prairies sous couvert
La ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou vient de terminer trois ans d’essais de semis de prairie sous…
Thierry Teissedre (à droite) avec Vincent Vigier, de la chambre d’agriculture du Cantal, à la mi-juin. « J’essaye de garder toujours un couvert végétal, quel qu’il soit. »
« Je sursème de l'avoine et de la vesce velue dans mes prairies »
Au Gaec bio de la Margeride, dans le Cantal, le sursemis de méteil et d’espèces prairiales sur les prairies…
Vincent Vigier, de la chambre d'agriculture du Cantal.
« Le sursemis de méteil dans les prairies vivantes est prometteur mais exigeant »
Le semis direct de méteil fourrager et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes est pratiqué dans le…
Arnaud Harel. « L’expérience a été concluante en 2020-2021, mais il n’y a pas de recette miracle pour autant. Chaque année est différente en termes d’implantation et il faut s’adapter en permanence. »
« Quand nous renouvelons une prairie, elle sort du circuit de pâturage seulement trois mois »
Quand l’EARL du Bois d’Arry, dans le Calvados, resème une prairie accessible, celle-ci revient dans le…
L’ensilage du mélange doit être réalisé tôt quel que soit l’objectif prioritaire : produire plus de lait, plus d'autonomie...
Bio : Cinq stratégies testées pour une ration à base de méteil ensilé tôt
Semer une prairie sous couvert de mélange céréales-protéagineux peut permettre de gagner en moyenne 2 à 3 t…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires…
Didier Gilbert, Quentin Guilbert et Florian Fournier. « Le pâturage est le meilleur levier pour l’autonomie protéique, sans coût de mécanisation. »
« Pour produire le maximum de lait, nous jouons la carte du pâturage et des méteils »
En Vendée, le Gaec du Nouvel Horizon mise sur le pâturage, des méteils riches en protéines et du maïs de…
Anton Sidler, éleveur. « Pour atteindre une vraie autonomie, il faut remettre la vie du sol et l’agronomie au cœur du système d’exploitation. »
« Maïs épi, méteil et herbe, notre trio gagnant pour nos hautes productrices »
À l’EARL du Moulin Guérin dans l’Orne, les vaches produisent 11 000 kg de lait avec seulement 1,7 kg de…
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Machinisme
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de…
Semae : dix voies d’adaptation des systèmes fourragers au changement climatique
Bovins Viande
Dans un communiqué du 15 avril, Semae - nouvelle identité de l’interprofession des semences - synthétise en…
Dans le Cantal, une récolte de seigle forestier dans une vieille prairies de dactyle. © V. Vigier
Dans le Cantal, 1 400 hectares de méteil semé dans des prairies vivantes
Le sursemis de méteil permet de régénérer des prairies dégradées sans les retourner. Retour d'expérience.
Jean Tourneux, Seenovia, et Vincent Durand. « Les méteils améliorent la structure des sols et préservent la réserve hydrique. » © V. Bargain
« J'ai fait évoluer mes couverts vers des méteils valorisables par mes vaches laitières »
En Vendée, l’adaptation au changement climatique et la recherche d’un fourrage complémentaire riche en…
Maxime Pilorget. « Je vais essayer de produire du soja sur mon exploitation plutôt que d’en faire venir de l’autre côté de l’Atlantique. » © F. Mechekour
[Elevage laitier] « Nous voulons concilier environnement et productivité »
Le Gaec de Keralet, dans les Côtes-d’Armor, a changé de cap en 2014. Objectif : améliorer l’autonomie…
Frédéric Lenglet avec Indienne, une croisée montbéliarde x rouge suédoise x prim’holstein x jersiaise. « Les 110 hectares accessibles depuis le siège d’exploitation ont permis d’accueillir 200 vaches tout en gardant un système très pâturant. » © A. Conté
« Sécuriser le système fourrager pour produire 1 million de litres de lait bio »
Dans la Sarthe, Frédéric Lenglet est en passe de produire 1 million de litres de lait bio avec des vaches à 5…
Le temps de séchage au sol peut aller jusqu'à 72 heures, pour viser un fourrage ensilé à plus de 30 % MS. © C. Olier
L'art de récolter un bon ensilage riche en protéine
La date de fauche et le temps de séchage au sol sont deux points clés à réussir, avant de veiller à soigner…
Pour implanter un méteil, un déchaumage suffit, et certains éleveurs sèment en direct. Le travail agronomique du méteil permet de réduire le travail du sol pour la culture suivante.  © C. Olier
Les points clés de l'itinéraire cultural du méteil
Quand semer et comment ? Que faut-il amener en fertilisants ? Voici les enseignements de suivis menés dans l'…
Benoît Gérard. « Je recherche plus la bonne fenêtre, quitte à attendre un peu, pour récolter parce qu’ici c’est difficile de sécher le méteil. » © F. Mechekour
« J’ai semé 26 hectares de méteil cette année »
À l'EARL des Grelandes, en Ille-et-Vilaine. Testé en 2015-2016 sur 5 hectares, le méteil occupe désormais une…
La féverole est très utilisée, notamment pour son rôle de tuteur riche en MAT. Sa faiblesse est sa sensibilité aux maladies.  © C. Pruilh
Quel mélange pour un ensilage riche en protéines ?
Le choix des espèces et la proportion entre elles au semis sont des points clés. Résultat d'essais et suivis…
Pascal Blanc, un des associés du Gaec.  " Notre objectif est de baisser le coût, d'augmenter la densité de semis, pour améliorer le rendement à MAT constante. " © C. Olier
" Il faut améliorer la rentabilité de nos méteils "
Le Gaec Pogevia, dans l'Ain, cultive deux types de méteil à ensiler, pour améliorer l'autonomie protéique, et…
© Acsel conseil élevage
Retour d'expériences sur les méteils
Quelles espèces choisir pour constituer un mélange riche en protéine ? Comment le semer et le récolter ? Les…
Le mélange à base de pois fourrager (40 kg/ha), féverole (65 kg/ha), vesce (15 kg/ha) et avoine (17 kg/ha) a donné les meilleurs résultats. © F. Mechekour
Autonomie protéique : un méteil semé en dérobé sort du lot
100 % de protéagineux, du trèfle squarossum ou incarnat… Plusieurs mélanges semés en dérobés ont été testés…
Benoît Moreel. « Cette année, j’ai semé fin décembre un hectare d’avoine-féverole. Si l’essai est concluant, je continuerai car cela permet de le récolter en sec. » © DR
« Nous récoltons deux types de méteils en grains »
Dans le Nord, Benoît Moreel a opté pour un mélange à base d’avoine et de féverole stocké en boudins. Un…
" Face au changement climatique, nous faisons plus de stock à base d'herbe, luzerne et méteil "
À l'EARL Bossis, en Charente-Maritime, les vaches ne pâturent pas. L'assolement a été diversifié avec de la…
« Concilier autonomie et productivité du troupeau élevée "
A l’EARL les Luctières, en Vendée, les 57 vaches produisent 9 500 kg de lait avec 1 kg de tourteau de colza.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière