Aller au contenu principal

Méteils : les facteurs clés d’une implantation réussie

Bien rouler et assurer l’homogénéité du mélange sont deux préconisations phares pour réussir l’implantation d’un méteil. La date de semis est délicate à positionner.

Combiné de semis à céréale
Le Ceta 35 conseille de semer ce mélange dans le premier centimètre.
© Ceta 35

Quand le méteil vient après une céréale ou un maïs, un travail superficiel à disque ou à dent est suffisant. « Puis, nous conseillons de semer dans le premier centimètre (les mélanges sans féverole) avec un combiné de semis : herse rotative et semoir à céréale. Puis, il faut absolument rouler après le semis, interpelle Antoine Yven, du Ceta 35. Il peut arriver que par manque de temps, le roulage d’après semis saute. Cela peut coûter très cher par la suite, avec de mauvaises levées »

Pour assurer une bonne homogénéité du mélange, celui-ci est réalisé avec une bétonnière, petite quantité par petite quantité (50 kg par exemple). « Dans le semoir, pour éviter le démélange, nous conseillons de ne pas surcharger la trémie, mais de remplir par 100 kg et de mélanger à la main régulièrement. »

Trouver la bonne date de semis du méteil est un compromis : « Il ne faut pas semer trop tôt pour éviter que les céréales soient trop développées et donc plus sensibles au gel et à la jaunisse nanisante de l’orge. Mais semer trop tard se traduit souvent par une récolte tardive au printemps. Et retarder un semis peut s’avérer être un mauvais pari si la météo devient défavorable », expose Antoine Yven.

Zéro fertilisation azotée, attention au soufre et à la potasse

Avec une bonne proportion de légumineuses, normalement il n’est pas nécessaire de fertiliser en azote minérale le méteil, au risque de favoriser les céréales et de diluer la valeur en protéine du mélange. « La majorité des éleveurs n’en font pas. Mais il arrive que certains fassent un apport d’environ 30 uN au printemps, si leur mélange leur semble peu développé ». Les légumineuses consomment aussi du soufre, du phosphore et du potassium. Il faudra donc peut-être apporter du souffre et de la potasse.

Les plus lus

Implantation des cultures de printemps. Préparation du sol pour semis de maÏs. Assolement . Région de polyculture élevage. Prairies et cultures.  Haies. Arbres.
PAC et prairies permanentes : délais très courts pour vos demandes

Les règles se précisent pour la Normandie et les Pays de la Loire qui sont en régime d’interdiction de retournement de…

Johan Delahaye. « C’est un bâtiment performant et confortable pour les vaches et pour nous, qui fonctionne très bien été comme hiver. »
« Notre stabulation pour vaches laitières est aérée et économe »
Au Gaec des Ourzaies, dans le Maine-et-Loire, parce qu’ils voulaient un bâtiment aéré et adapté au système pâturant, les associés…
Damien Le Godec, éleveur : « Même avec une machine à traire neuve et agréée conforme, nous n’avons pas été à l’abri de certains problèmes. »
« Nos problèmes de cellules ont été résolus grâce à l’audit de traite »
L’EARL de Kerlego, dans le Morbihan, a fait face à une flambée de cellules et de mammites inexpliquées avec une installation de…
silo, maïs ensilage, tas, front attaque
Ensilage maïs 2023: trois conseils pour les valoriser au mieux
Après la mauvaise récolte de 2022, les ensilages de maïs de cette année sont bien meilleurs en rendement et en qualité. Attention…
Benoît Hédin, éleveur à Brexent Enocq, dans le Pas-de-Calais.
Inondations : « 43 heures sans pouvoir traire nos vaches »

Dans le Pas-de-Calais, à l’EARL des deux Vallées, l’eau est montée jusqu’à 50 cm dans la stabulation sur aire paillée, suite…

Elevage laitier dans le Doubs. Vaches montbéliardes au pâturage. Herbe. Troupeau de bovins lait.
Les résultats des exploitations laitières baissent en 2023, mais restent à de bons niveaux
En Bourgogne Franche-Comté, les premières estimations de résultats 2023 ont été présentées par le Cerfrance BFC début novembre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière