Aller au contenu principal

Sécheresse : report des dates d’implantation des cultures dérobées au titre des surfaces d’intérêt écologique (SIE)

Compte tenu de la sécheresse qui empêche l’implantation des cultures dérobées dans de nombreuses régions, il est possible de demander une dérogation pour repousser au 20 août le semis de ces cultures destinées à être comptabilisées comme surface d’intérêt écologique.

mélange à base de phacélie en couvert d'interculture
Les cultures dérobées destinées à être valorisées en SIE pourront être implantées jusqu'au 20 août.
© G. Omnès

« Au regard des conditions climatiques exceptionnelles, le ministre a décidé de permettre, dans 25 départements, aux exploitants qui le demandent de décaler au 20 août la date limite d’implantation » des cultures dérobées destinées à être comptabilisées au titre des surfaces d’intérêt écologique (SIE), a annoncé le ministère de l’Agriculture dans un communiqué daté du 7 août. Le mois de juillet exceptionnellement sec, en plus d’être chaud, a en effet renforcé la sécheresse agricole qui sévit dans le pays, empêchant l’exécution des semis après moisson. Or les cultures dérobées peuvent être prises en compte comme SIE, à condition de respecter des dates de présence, fixées au niveau départemental.

Attention : pour être dans les clous, il faut impérativement faire une demande de dérogation auprès de la DDT.

Les 25 départements concernés par ce report sont :

• Pour la région Grand Est (4 départements) : 54, 55, 57, 88

• Toute la région Bourgogne-Franche-comté (8 départements) : 21, 25, 39, 58, 70, 71, 89, 90

• Pour la région Centre-Val de Loire (4 départements) : 18, 36, 37, 41

• Pour la région Nouvelle Aquitaine (3 départements) : 23, 86, 87

• Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes (4 départements) : 03, 15, 63, 69,

• Pour la région Occitanie (2 départements) : 12, 46

Demande de dérogation pour les semis qui n'ont pas levé

Plusieurs départements imposaient la présence de la culture dérobée le 6 août au plus tard. Dans ces départements, « les exploitants qui auraient déjà implanté leurs cultures dérobées doivent déposer une demande de dérogation à la levée si ces cultures dérobées ne lèvent pas ou lèvent partiellement ». Il s’agit du Cher (18), de la Côte d'Or (21), de l’Indre (36), de l’Indre-et-Loire (37), du Loir-et-Cher (41), du Lot (46), de la Meuse (55), de la Moselle (57), de la Nièvre (58), de la Haute-Saône (70) et de l’Yonne (89)

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Les agriculteurs se sont précipités pour déposer des demandes d'aides à l'investissement dans le cadre du plan Protéines, poussant FranceAgriMer à suspendre la téléprocédure. © J.-C. Gutner
Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès
En 48 heures, FranceAgriMer a enregistré 4 000 dossiers de demandes de subventions pour l’aide à l’investissement matériel dans…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures