Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Marchés

Marchés

Description

Cours des céréales et du blé - Actualités

Evolutions et prix actuels du blé, colza,maïs…etc

Les cours des céréales sont devenus un enjeu majeur pour l’ensemble des acteurs de la filière céréalière, en raison de leur grande variabilité, et de l’impact de ces variations sur les résultats économiques de chaque maillon.

 

Les prix du blé, du maïs, de l’orge ou des oléagineux comme le colza sont désormais largement interconnectés et mondialisés. Ces cours dépendent de l’équilibre entre l’offre et la demande au niveau planétaire. Les stocks chez les grandes nations exportatrices (moins d’une dizaine de pays pour les principales commodités agricoles) ont un impact direct sur les prix. Ces derniers sont aussi influencés par des facteurs économiques qui ne sont pas directement liés à l’économie agricole : le coût de l’énergie, qui joue sur celui des oléagineux via les biocarburants, les chiffres de la croissance mondiale (impact sur la consommation mondiale), inflation, crises géopolitiques…

 

Les cours des céréales peuvent être l’objet de fluctuations particulièrement exacerbées en cas d’accidents climatiques qui mettent en péril les récoltes chez des grands pays exportateurs. En Europe, les réformes successives de la politique agricole commune (PAC) ont progressivement supprimé les systèmes d’encadrement puis de régulation des prix, exposant les prix européens à la volatilité des cours mondiaux. Les systèmes de marchés à terme visent à couvrir se risque prix en marquant des prix longtemps à l’avance, à un niveau déterminé. La contractualisation mise en place par certaines filières ont par ailleurs pour objectif de réduire les incertitudes liées au prix pour les différents acteurs. Réussir Grandes Cultures vous éclaire, à travers ses articles sur les marchés, sur l’évolution des cours en analysant les phénomènes à l’œuvre et en décryptant les tendances.

Les chargements dynamiques d'orge française vers la Chine en début de campagne ont apporté un soutien aux cours pour cette origine, au prix de sa compétitivité vers les autres destinations. © V. Marmuse
Marchés : les prix de l’orge française suspendus à la demande chinoise
Depuis le début de la campagne, la Chine a importé environ 1 million de tonnes d’orge française, générant une…
chargement d'un bateau au port céréalier de Rouen
Blé tendre : les exportations françaises menacée par la Russie sur l'Algérie
Selon Thierry de Boussac, du Synacomex, le cahier des charges de l'office d'Etat algérien, en charge des…
[Marché] Colza : un potentiel de hausse des prix au moins jusqu'à la fin de 2020
L’Europe va devoir une nouvelle fois importer du colza pour équilibrer son bilan sur un marché mondial tendu…
Le prix de l'orge française a été soutenu en début de campagne par les achats chinois, mais le marché mondial reste lourd. © G. Omnès
[Marché] Orge : des prix menacés par la lourdeur mondiale
En orge fourragère comme en brassicole, la lourdeur s’est installée sur le marché mondial. Cela pourrait…
Les exportations de blé tendre français ont bénéficié en 2019-2020 de flux très importants vers la Chine totalement inédits, et ont regagné des parts de marché sur les débouchés traditionnels de la France. © Réussir / Douanes.
Des exportations records de blé tendre français en 2019-2020
Avec 13,4 millions de tonnes expédiées, la campagne passée s'est achevée sur une performance française encore…
irrigation pomme de terre
Pommes de terre : l’UNPT prône la qualité avant la quantité
Bien que la récolte de la pomme de terre s'annonce moyenne en volume, l'incertitude liée à la crise de la…
La production mondiale tous blés (hors Chine) est stable par rapport à l'an passé, écartant le risque de bilan mondial très déficitaire.
[Marché] Blé tendre : les prix peuvent-ils monter en 2020-2021 ?
La bonne récolte mondiale 2020 de blé tendre permettra d’alimenter la demande sans pour autant regonfler les…
Le rendement moyen du blé tendre bio se situe autour de 25 q/ha en 2020.
Moisson 2020 : en blé tendre bio , la collecte marque (aussi) le pas
Les rendements en blé bio subissent l’effet des excès climatiques. Vu le niveau de la récolte, les meuniers…
Les exportations françaises de blé tendre en dehors de l’Union européenne pourraient dévisser cette saison de plus de 40 %, pour s’établir en dessous de 8 Mt, faute de disponibilité suffisante. © J.-C. Gutner
Les exportations françaises de blé tendre attendues en chute libre en 2020-2021
Dans la première fournée de son bilan prévisionnel de blé tendre 2020-2021, FranceAgriMer anticipe une forte…
[Covid-19] Les pommes de terre confrontées à l'accumulation de stocks en Europe
Les producteurs de pommes de terre de transformation sont fortement touchés par la chute de consommation liée…
Report de la récolte 2019 sur la campagne suivante, fléchage vers la consommation animale… Les perspectives sont inquiétantes pour l’orge brassicole. © G. Omnès
Coronavirus : qui sont les gagnants et les perdants sur le marché des grandes cultures ?
Qu'ils soient immédiats ou à plus long terme, les effets du Covid-19 sur les marchés des grandes cultures…
Sous l'effet du coronavirus, FranceAgriMer a remonté de 40 000 tonnes la prévision d’utilisation de blé dur par les industriels en 2019-2020. © G. Omnès
[Marchés] Tension en vue pour le blé dur, accentuée par le coronavirus
Les stocks de blé dur à fin juin 2020 s'annonçaient déjà étriqués en Europe et dans le monde. La crise du…
Le maïs subit une double peine, avec la baisse du débouché de l'éthanol et des risques pour la consommation animale. © J. Nanteuil
[Marchés] le maïs doublement victime du Covid-19
Touché sur le front de l'éthanol et potentiellement de l'alimentation animal, le maïs est l'un des grands…
La demande industrielle en biocarburants, pénalisée par la chute du trafic routier, a pesé très fortement sur l’huile de colza. © G. Omnès
[Marchés] Les prix du colza plombés par le pétrole et le Covid-19
Le sort de la graine de colza, destiné pour les deux tiers à la fabrication de biodiesel en Europe, pâtit de…
Report de la récolte 2019 sur la campagne suivante, fléchage vers la consommation animale… Les perspectives sont inquiétantes pour l’orge brassicole. © G. Omnès
[Marchés] Compte à rebours lancé pour l'orge de brasserie
Le bilan européen de l’orge brassicole était déjà excédentaire avant la pandémie. Le coronavirus aggrave la…
Les cours du blé tendre ont tenu bon jusqu'ici, mais la crise du Covid-19 pourrait rogner la demande animale et industrielle, face à une récolte mondiale qui s'annonce abondante. © G. Omnès
[Marchés] Le blé tendre résiste face au Covid-19, mais jusqu'à quand ?
Au début de la crise, les cours du blé étaient encore portés par les achats des pays importateurs et le temps…
Les exportations françaises de blé tendre vers un record historique
Le dynamisme des exportations françaises vers pays tiers ne fait que s’accentuer en cette fin de campagne,…
Les ventes en sachets ont été multipliées par deux ou trois depuis le début du confinement, amenant les meuniers à adapter leurs lignes de production. © G. Omnès
[Covid-19] Ruée sur les sachets de farine dans les grandes surfaces
Les ventes en sachet ont explosé dans la grande distribution. Pour les meuniers, cela ne compensera pas l’…
[Covid-19] Un marché du sucre européen tendu, mais sous la menace d’importations à bas prix
Avec des surfaces de betteraves en baisse, le bilan européen du sucre s’annonce tendu, mais la CGB appelle à…
La France a regagné des parts de marché sur ses débouchés traditionnels en blé, mais profite également de destinations plus inhabituelles. © A. Baindur/Wikimedia commons
Marchés : les voyants au vert pour l’export de blé tendre tricolore
Récolte volumineuse et de qualité, concurrence amoindrie, forte demande mondiale… Cette année, tout contribue…
La surface de blé dur dépassait les 500 000 hectares en 2010. En 2020, elle aura diminué de moitié. © J.-C. Gutner/Archives
Des surfaces de blé dur au plus bas en France
Les surfaces de blé dur atteignent un plus bas historique avec 239 000 hectares prévu, tandis que des…
Les produits céréaliers représentent plus de la moitié des ventes issues du commerce équitable France. © G. Omnès
Le commerce équitable s’installe dans le paysage céréalier français
Le commerce équitable ne concerne plus seulement les échanges Nord-Sud. En France, des filières se mettent en…
Le miscanthus est éligible aux SIE. 1 ha de miscanthus compte comme 0.7 ha de SIE dans la déclaration PAC.   © C. Baudart
Le miscanthus, un combustible local de chauffage qui séduit
Utilisé comme combustible de chauffage, le miscanthus continue sa croissance en France. Dans l’Eure-et-Loir,…
Les surfaces de blé dur bio peinent à décoller en France, en raison de contraintes techniques et de la concurrence du blé tendre. © Alpina Savoie
Filière : des pâtes bio au blé dur 100 % français
Alpina Savoie a développé des pâtes bio issues de blé dur 100 % français, une gageure compte tenu des…
Franck Sander, président de la CGB (à gauche) et Olivier de Bohan, président de Cristal Union. Les débats ont donné lieu à des échanges musclés sur le rôle des coops et du syndicalisme dans le secteur betteravier. © G. Omnès
Assemblée générale de la CGB : les coopératives betteravières sur le gril
Chaude ambiance au congrès de la CGB, où les coopératives ont dû se défendre face aux critiques exprimées par…
Les prix payés aux producteurs ont fondu entre 23 et 25 euros la tonne ces deux dernières années. © G. Omnès
Betteraves : la filière sucre en quête de visibilité et de prix rémunérateurs
Prix déprimés, fermeture d’usines, manque de visibilité… Les planteurs français s’interrogent sur l’avenir de…
L’origine des matières premières utilisées est une question centrale pour les microbrasseurs. © Brasseurs de France
Les bières de microbrasserie, un marché dynamique qui tire toute la filière de l'orge brassicole
La microbrasserie n’en finit pas de faire des émules. Le souci d’ingrédients locaux dynamise les productions…
Mieux segmenter l'offre, préserver la logistique et jouer collectif : telles sont les ambitions de la filière export. © J.-F. Damois/Haropa
Marché du blé tendre : la filière export française en quête de valeur
Les pistes de création de valeur sur le marché intérieur existent, mais pour des volumes limités. La filière…
La grande majorité des transactions de blé en France sont indexées sur le marché à terme Euronext, lui-même directement influencé par les prix mondiaux. © G. Omnès
Les prix de blé français sous l'influence du marché mondial
Le prix du blé payé aux producteurs français est étroitement corrélé aux prix mondiaux, eux-mêmes résultant…
Port d'Odessa en Ukraine. Les exportations ukrainiennes de blé tendre ont plus que doublé en quelques années, un rythme également constaté au départ de la Russie. © N. Ouvrard
Les exportations françaises de blé tendre face à la concurrence féroce de l'Est
La France subit la concurrence croissante des pays de la mer Noire, qui gagnent des parts de marché sur des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures