Aller au contenu principal

Abricot : un modèle moniliose en construction

L’Inra travaille à la création d’un modèle prédictif du risque monilia sur abricot afin de mieux cibler les périodes à risque et donc potentiellement diminuer l'usage des produits phytosanitaires.

Cibler ses traitements contre le monilia lorsque le risque de contamination est présent : voilà l’un des objectifs du projet Climarbo (Changement climatique et maladies cryptogamiques émergentes en arboriculture en Rhône-Alpes). Au cours des deux dernières années, l’Inra a commencé un travail de suivi épidémiologique pour déterminer les périodes de sensibilité et les facteurs de risque climatique du développement du monilia fleurs sur abricotier. « Pour comprendre le pathogène, nous avons installé au verger des abricotiers en pot de la variété sensible Bergarouge. Chaque pot était sorti pendant quelques jours, à un moment de la floraison. L’objectif était d’exposer les arbres à divers épisodes climatiques contrastés, explique Laurent Brun de l’Inra de Gotheron.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su