Aller au contenu principal

ValCabri collecte des données sur la viande de chevreau

La viande de chevreau a besoin de visibilité auprès des éleveurs, de la filière et des consommateurs. C’est l’objectif du projet ValCabri, qui collecte de nombreuses données sur l’engraissement du chevreau à la ferme.

Trois ans et demi. C’est le délai que s’est donné la filière caprine pour dresser le tableau de l’engraissement du chevreau à la ferme. Pour y parvenir, l’interprofession de la viande caprine – Interbev caprin – et l’Institut de l’élevage ont lancé le projet Valcabri. Celui-ci prévoit notamment trois essais techniques, qui prennent place à la ferme expérimentale caprine du Pradel en Ardèche : l’alimentation des mères en fin de gestation, le choix de l’aliment d’allaitement des chevreaux et le croisement avec des races à viande. L’expérimentation concernant l’aliment d’allaitement des chevreaux s’est déroulée en janvier et février 2020. Trois aliments étaient en lice : un lait maternel brut et deux laits reconstitués enrichis en oméga 3, l’un contenant 65 % de poudre de lait écrémé (PLE) et l’autre n’en contenant pas. Ces deux laits font partie de la gamme du fabricant Bonilait.

Entre 12,5 et 35 euros d’allaitement par chevreau

Les chevreaux naissent en moyenne à 4,7 kg et ont été abattus à l’âge de 24 jours pour un poids vif de 10 kg. La croissance des chevreaux a été similaire avec 210 grammes par jour de GMQ quel que soit l’aliment reçu.

L’ajout de poudre n’a pas eu d’impact sur la croissance et la qualité de la carcasse des chevreaux. Toutefois, les chevreaux nourris au lait à 0 % de poudre écrémé ont une consommation plus élevée que ceux nourris au lait à 65 % de poudre de lait écrémé (7,8 kg vs 6,2 kg de poudre par chevreau) mais le coût d’alimentation est moins cher (14,50 € vs 17 euros par chevreau soit 2 à 3 € de différence suivant le prix à la tonne des produits).

S’agissant du lait maternel, les chevreaux ont consommé au total 37,7 litres (dont 20 l en lait post-colostral), soit 1,5 litre par jour en moyenne. Le coût de l’alimentation des chevreaux nourris au lait maternel varie suivant la part de lait colostral apporté. Dans le cas de notre essai où la totalité du lait n’est pas post-colostral, le coût d’alimentation varie de 12,50 euros si le lait est livré à la coopérative à 35 euros si le lait est transformé sur la ferme en Picodon AOP.

Avec le lait maternel, des carcasses moins grasses

Dans cet essai, les carcasses des chevreaux élevés au lait maternel sont un peu moins grasses et ont une couleur plus claire. Cela va dans le sens des attentes des consommateurs qui sont demandeurs d’une viande blanche pour ce type de produit. Les qualités sensorielles de la viande, analysées en laboratoire par un jury d’experts, ne sont pas différentes entre les trois modalités d’allaitement. La viande de chevreau léger a un goût assez peu marqué et n’a pas de problème majeur de tendreté.

Par ailleurs, elle dispose d’atouts nutritionnels : le chevreau est une viande maigre (teneur en lipides de 1,3 g/100 g de viande), riche en protéines (20,6 %), en fer (0,9 mg/100 g), en zinc (2,5 mg/100 g) et en vitamine B12 (0,6 µg/100 g). Pour cette dernière, une différence entre les trois lots est observée : les viandes des chevreaux recevant l’aliment à 0 % de poudre de lait écrémé présentent des teneurs plus élevées (0,9 µg/100 g) que celles des deux autres lots (0,5 µg/100 g), en lien avec la supplémentation en vitamine B12 de cet aliment.

De la viande de chevreau de meilleure qualité nutritionnelle

La présence d’oméga 3 dans les aliments d’allaitement tend à améliorer la qualité nutritionnelle des viandes. Les ratios oméga 6/oméga 3 sont nettement améliorés en atteignant la valeur de 11, contre 90 pour les ratios issus de l’essai ValCabri 2019. Un ratio du même ordre est également observé pour le lait maternel où il n’y a pas d’ajout d’oméga 3. La luzerne et le concentré (à base de colza) distribués aux chèvres sont toutefois sources naturelles d’oméga 3 et peuvent expliquer ce résultat. La valeur d'objectif recommandée par l’Anses pour un aliment équilibré est de 5.

Informations complémentaires sur idele.fr/reseaux-et-partenariats/cappradel

Les chevrettes ont aussi pris part à l’essai

Le poids moyen des chevrettes à la naissance est de 4,3 kg. La croissance est meilleure pour le lot nourri au lait 0 % de poudre de lait écrémé avec un GMQ de 240 gr/jour sur la période naissance-sevrage contre 220 gr/jour pour le lot nourris au lait 65 % de poudre de lait écrémé. Au niveau de la consommation, on retrouve la même tendance que pour les mâles, le lait 0 % de poudre est davantage consommé que le lait 65 % de poudre de lait écrémé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Le matériels pour la culture, la récolte des espèces riches en protéines, le séchage des légumineuses fourragères ainsi que le stockage sur l’exploitation peut être cofinancé à 40 %, 50 % pour les jeunes agriculteurs. © A. Villette
Profitez des mesures du plan de relance agricole
Le plan de relance agricole cofinance du matériel agricole et des semences. Ne tardez pas car les premiers arrivés seront les…
Ségolène, Schiappa ou Sissi ? © D. Hardy
Des noms commençant par la lettre S en 2021
Les éleveurs ont pris l’habitude de nommer leurs animaux en débutant par une même lettre chaque année. Cela permet de retrouver…
Prix et composition du lait de chèvre au troisième trimestre 2020 © GEB - Idele
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
Le prix moyen du lait de chèvre a connu une nouvelle progression au troisième trimestre 2020 sous l’effet de la hausse du prix de…
Une fois sorties des cases d'apprentissage, les petites chevrettes ont un accès privilégié à la louve avant d'être confrontées aux plus âgées. © DR
Une nurserie pour apprendre à téter
« Notre coin chevrette comporte une aire spécifique pour le biberonnage, c’est-à-dire l’apprentissage de la tétée. Sur l’aire…
Les chèvres peuvent se régaler des anciens sapins de Noël.
Les chèvres recyclent les sapins de Noël
Une fois dépouillés de leurs décorations, les sapins de Noël peuvent compléter utilement la ration des chèvres. 
Le lait de chèvre présente de nombreux intérêts dans sa consommation dès le plus jeune âge : baisse du risque d'allergies alimentaires, développement cérébral, source de protéines exclusive... © Congerdesign
En Nouvelle-Zélande, le lait de chèvre est bon pour les bébés
Lors du congrès sur les laits autres que bovin, les intérêts de la consommation de lait de chèvre dès le plus jeune âge sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre