Aller au contenu principal

Covid 19
Même pendant la crise, diversifiez vos fromages !

Le Cnaol appelle au maintien et à la diversité de l’offre fromagère dans les rayons des grandes surfaces.

Le Cnaol s'alarme que nombre de grandes surfaces ferment le rayon traditionnel.
Le Cnaol s'alarme que nombre de grandes surfaces ferment le rayon traditionnel.
© D. Hardy

Le Cnaol, Conseil national des appellations d’origine laitières, appelle les grandes surfaces et les Français à continuer à acheter une large gamme de fromages. Avec 45 fromages (dont 14 en chèvres), 3 beurres et 2 crèmes, les AOP laitières sont diversifiée mais les transformateurs notent une baisse très importante des commandes. Le Cnaol appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre une pluralité de l’offre et le maintien de la diversité des produits laitiers AOP dans les rayons.

« Nous sommes confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs qui stoppent brutalement les commandes jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité », alerte Dominique Chambon, producteur fermier de rocamadours AOP, scandalisé.

Plus d’un tiers des fromages AOP sont commercialisés au rayon coupe. Or ces rayons sont fortement réduits, voire fermés. « Les mesures d’urgence prises par la distribution pour protéger les salariés comme les clients sont totalement justifiées, note un communiqué du Cnaol du 23 mars. Toutefois, cette nécessaire réorganisation ne doit pas conduire à la disparition de la plupart des AOP laitières des magasins. »

« Confinés et sans fromage de qualité, voilà un coup dur de plus pour le moral des Français ! Convaincu que les fromages AOP apportent un peu de bonheur et d’évasion aux Français confinés, le Cnaol demande le maintien des fromages sous signe de qualité dans les magasins et appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre à chacun de mieux vivre cette situation sans fragiliser un pan de l’économie de nos régions et nos territoires déjà défavorisés », conclut Michel Lacoste, président du Cnaol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Marion Quenton et Lucas Honnoré ont réaménagé l’ancienne bergerie prévue pour 300 brebis afin d’y installer leur cheptel de 230 chèvres. © B. Griffoul
« Nous produisons moins de lait mais nous faisons plus de marge »
Les éleveurs font évoluer leur assolement pour renforcer l’autonomie alimentaire, quitte à baisser la production laitière. La…
L'éprinomectine dispose désormais de sa version injectable pour petits ruminants, plus efficace que le pou-on ou la voie orale. © D. Hardy
Un antiparasitaire injectable pour les petits ruminants
Avec Eprecis, les éleveurs de petits ruminants disposent d’un traitement injectable pour traiter leurs animaux contre les…
La distribution à volonté au nourrisseur permet de gagner en temps de travail en optimisant l'astreinte alimentaire. © C. Boyer
Des concentrés à volonté pour les chevrettes
« Lorsque les chevrettes sont sevrées et qu’il manque du fourrage de qualité ou bien que les indicateurs de croissance n’ont pas…
Quand le caillé est visuellement de qualité et que l'acidité est optimale, le fromager peut garder de côté du lactosérum qui servira à réensemencer du lait plus tard. © B. Morel
« Garder le meilleur de son lactosérum pour redémarrer la fabrication »
« Pour démarrer une nouvelle saison de production, ou en cas d’accident technologique, il est préférable d’avoir en stock du…
Lidl permet une valorisation à 790 euros les mille litres pour environ cinq millions de litres. © D. Hardy
Lidl et Soignon passent un accord pour du lait de chèvre à 790 euros les mille litres
L’enseigne Lidl et la coopérative Eurial poursuivent leur engagement pour la revalorisation du lait de chèvre. Quelques jours…
Franck Moreau, président de la section caprine d'Interbev. « La filière chevreau avance sur tous les fronts pour enrayer la crise : pratiques d'élevage, charte d'engraissement, présentation du produit dans la grande distribution... » © D. Hardy
Les équilibristes de la filière chevreau
La crise du confinement du printemps 2020 a cristallisé les tensions autour de la production de chevreau. Depuis, chevriers,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre