Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Covid 19
Même pendant la crise, diversifiez vos fromages !

Le Cnaol appelle au maintien et à la diversité de l’offre fromagère dans les rayons des grandes surfaces.

Le Cnaol s'alarme que nombre de grandes surfaces ferment le rayon traditionnel.
Le Cnaol s'alarme que nombre de grandes surfaces ferment le rayon traditionnel.
© D. Hardy

Le Cnaol, Conseil national des appellations d’origine laitières, appelle les grandes surfaces et les Français à continuer à acheter une large gamme de fromages. Avec 45 fromages (dont 14 en chèvres), 3 beurres et 2 crèmes, les AOP laitières sont diversifiée mais les transformateurs notent une baisse très importante des commandes. Le Cnaol appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre une pluralité de l’offre et le maintien de la diversité des produits laitiers AOP dans les rayons.

« Nous sommes confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs qui stoppent brutalement les commandes jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité », alerte Dominique Chambon, producteur fermier de rocamadours AOP, scandalisé.

Plus d’un tiers des fromages AOP sont commercialisés au rayon coupe. Or ces rayons sont fortement réduits, voire fermés. « Les mesures d’urgence prises par la distribution pour protéger les salariés comme les clients sont totalement justifiées, note un communiqué du Cnaol du 23 mars. Toutefois, cette nécessaire réorganisation ne doit pas conduire à la disparition de la plupart des AOP laitières des magasins. »

« Confinés et sans fromage de qualité, voilà un coup dur de plus pour le moral des Français ! Convaincu que les fromages AOP apportent un peu de bonheur et d’évasion aux Français confinés, le Cnaol demande le maintien des fromages sous signe de qualité dans les magasins et appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre à chacun de mieux vivre cette situation sans fragiliser un pan de l’économie de nos régions et nos territoires déjà défavorisés », conclut Michel Lacoste, président du Cnaol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L'épidémie de Covid 19 impacte sévèrement les filières agricoles et la filière laitière caprine n'est pas épargnée.
[ Covid-19 ] L’interprofession appelle à réduire la production de lait de chèvre
Au vu du chamboulement provoqué par le Covid-19, les laiteries peuvent vite se retrouver avec un excès de lait. L’Anicap demande…
La monotraite permet de baisser rapidement la production de lait. En repassant en bitraite, on retrouvera une partie du volume initialement perdu.
[ Covid-19 ] Des pistes pour produire moins de lait de chèvre
Les éleveurs de chèvres, fromagers fermiers ou livreurs de lait, peuvent vite avoir besoin de réduire provisoirement la quantité…
Samuel Hérault, éleveur de chèvres et livreur de lait dans les Deux-Sèvres
[ Chronique de chevriers confinés 1 ] Hygiène du laitier, vétérinaire et chevreaux
L’élevage caprin est aussi impacté par le coronavirus et le confinement. Témoignage d'un éleveur de chèvres livreur de lait.
La fermeture des marchés pénalise fortement les fromagers fermiers.
[ Chronique de chevriers confinés 3 ] Du lait transformé en tomme pour tenter de compenser la fermeture des marchés
L’élevage caprin est aussi impacté par le coronavirus et le confinement. Deuxième témoignage d'un éleveur de chèvres fromager…
Le bâtiment de Samuel Hérault est en cours de réaménagement.
[ Chronique de chevriers confinés 4 ] Excès de lait, gestes barrières et rénovation du bâtiment
L’élevage caprin est aussi impacté par le coronavirus et le confinement. Témoignage d'un éleveur de chèvres livreur de lait.
[ Coronavirus ] Des mesures pour continuer la vente directe et les livraisons
Les livraisons ou la vente à la ferme doivent répondre à d'importantes mesures d'hygiènes.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre