Aller au contenu principal
Font Size

Des chèvres au milieu du gruyère

Christine et Simon ont repris la ferme de leur père et grand-père. Les 130 chèvres bio pâturent les vertes prairies de la Gruyère et produisent du lait transformé en fromages vendus localement.

Pour s’implanter au pays du gruyère à la fin des années quatre-vingt, Jean-Pierre Gremaud et ses chèvres ont dû batailler dur. « Quand le contingentement laitier s’est mis en place en Suisse, je me suis lancé avec des chèvres mais ça ne se faisait plus du tout, surtout en Gruyère, se souvient le fils du fromager du village. Il y avait 20 000 chèvres dans la Gruyère il y a 100 ans ; en 1975, il n’y en avait plus que 350… » Après des difficultés avec les voisins qui voyaient son installation en chèvre d’un mauvais œil, Jean-Pierre implante sa ferme et sa fromagerie, à 700 mètres d’altitude, à Botterens, dans la verte Gruyère, sur une ancienne gravière avec très peu de terre superficielle. Avec beaucoup de patience et les lents apports organiques du compost, l’éleveur va progressivement refaire de la terre sur ces 20 hectares. « Je mélange mon fumier, la sciure de la scierie voisine et les déchets verts de quatre communes, explique Jean-Pierre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le système choisi pour le projet est type Centre Ouest, avec un troupeau assez grand et une livraison de lait.  © Idele
Une chèvrerie de précision pour demain
Après six années de travail mutualisé entre les différentes productions animales, les prototypes de bâtiments de demain…
La chèvrerie construite en 2016 intègre également la salle de traite et le séchage en grange, ce qui explique la hauteur sous plafond très importante. Cela est finalement satisfaisant, permettant une bonne circulation de l'air. © B. Morel
Dans le Nord, le déclic du bio
Antoine Deltour est chevrier dans le Nord. Il y a quelques années, il a eu un déclic et a décidé de convertir son exploitation en…
 © J. Jost
Méteils et prairie multiespèce : de savants mélanges pour les chèvres !
En diversifiant les espèces de graminées et de légumineuses, on renforce l’autonomie alimentaire des élevages caprins en …
Le concept One Health veut soigner l’animal pour soigner l’Homme
La crise du Covid-19 met en avant les liens entre santé animale et santé humaine. Le concept One Health ("une santé" en anglais)…
Les Français consomment le lait de chèvre sous toutes ses formes
FranceAgriMer a publié le bilan de la consommation de produits laitiers en 2019, document dans lequel les tendances d’achats, les…
Les chèvres les plus habituées qui connaissent le parcours pourront montrer toutes les bonnes ressources aux autres plus naïves. © E. Genevet
« Alimenter sur parcours sans compromettre la ressource »
« Dans les zones méditerranéennes, les élevages caprins profitent largement des pelouses plus ou moins embroussaillées, des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre